.
-

Aphorisme
Aphorisme (du grec aphorizo, déterminer, définir), définition, sentence présentant en peu de mots ce qu'il y a de plus important à connaître sur une chose, et ce qu'il est nécessaire de s'imprimer nettement dans l'esprit et de se représenter sans cesse à la mémoire. Ce mot s'emploie spécialement dans la jurisprudence et dans la médecine ancienne. Les aphorismes d'Hippocrate sont célèbres; en voici quelques-uns : 
« I. La vie est courte, l'art est long, l'occasion est prompte à s'échapper, l'empirisme est dangereux, le raisonnement est difficile. Il faut non seulement faire soi-même ce qui convient, mais encore être secondé par le malade, par ceux qui l'assistent, et par les choses extérieures. 

II. Un corps impur, plus on le nourrit, plus on lui fait de mal. 

III. Tous maux que ne guérissent pas les remèdes, le fer les guérit; tous ceux que ne guérit pas le fer, le feu les guérit; tous ceux que le feu ne guérit pas, il faut les tenir pour incurables. »

On peut encore citer, dans la vieille médecine, les aphorismes de l'école de Salerne et ceux de Boerhaave; en jurisprudence, ceux de J. Godefroy; en politique, ceux de Harrington. Nous y joindrons ce que l'on peut appeler les aphorismes de Francis Bacon, puisque c'est dans cette forme qu'il a écrit son Novum Organum. On publia, en 1784, sous le titre d'Aphorismes, les maximes que Mesmer dictait à ses élèves. Par extension, on qualifie d'aphoristique un style coupé et sentencieux. (P.).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.