.
-

Le Codex Alxandrinus

Manuscrit alexandrin. Codex Alexandrinus, manuscrit grec du British Museum à Londres, formant 4 vol, in-fol., sur parchemin, en lettres onciales, sans esprits ni accents. Il contient tout l'Ancien Testament dans la traduction des Septante, le Nouveau Testament, et les Épîtres de Clément le Romain. Le Nouveau Testament offre trois lacunes : de plus, deux textes différents ont servi au copiste, l'un, moins correct, pour les Évangiles, et l'autre, plus authentique, pour les Épîtres et l'Apocalypse

Le Code Alexandrin paraît dater du Ve siècle, et avoir été écrit en Égypte; on sait qu'il faisait partie, dès l'an 1098, de la bibliothèque des patriarches d'Alexandrie. En 1628, le patriarche Cyrille Lucar en fit don à Charles Ier, roi d'Angleterre. Grabe a reproduit le texte du Code Alexandrin dans son édition des Septante, Oxford, 1707-1720, 4 vol. in-fol., renouvelée par Baber, Lond., 1816. Woid a publié le Nouveau Testament, en imitant même caractère, Londres, 1786, in-fol. (A19).
-

Codex Alexandrinus.
Page du Codex Alexandrinus.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.