.
-

Les Spirées
Spiraeae
Les Spirées (Spiraea L.) constituent un genre de la famille des Rosacées, sous-famille des Spiraéoïdées, composé de plantes herbacées vivaces ou d'arbrisseaux. Les fleurs, régulières et en général hermaphrodites, sont disposées en grappes, en corymbes ou en cymes. Le calice et la corolle comprennent chacun 5 pièces. L'androcée renferme un grand nombre d'étamines. Le pistil se compose généralement de 5 carpelles libres. Le fruit est formé de follicules. Les Spirées vivent surtout dans les parties tempérées de l'hémisphère Nord. Plusieurs d'entre elles sont ornementales : la Spirée Filipendule (Spiraea Filipendula L.), aux nombreuses fleurs blanc rosé, est utilisée pour la décoration des pelouses. Il en est de même de la Reine des Prés (Spiraea Ulmaria L.) et de la Spirée barbe de bouc (Spiraea Aruncus L.). On cultive quelquefois aussi la Spirée à fleur rose (Spiraea lobata Murr.) originaire du Canada. (W. R.).

Horticulture.
Plusieurs espèces de Spirées sont cultivées, dans les jardins et les parcs, pour leurs nombreuses et jolies fleurs, et quelques-unes pour l'élégance de leur feuillage. Deux espèces herbacées, d'assez humble taille, vivant dans les prairies et les bois, la Reine des prés (Spiraea ulmaria, L.) et la Filipendule (S. filipendula L.), à feuilles finement découpées, sont parfois cultivées sur les pelouses fraîches et ombragées et autour des bosquets; elles sont charmantes, au printemps, avec leur inflorescence touffue et blanche. On les multiplie de graines ou simplement en divisant leurs touffes, dont les éclats sont mis à demeure, en automne.

Parmi les espèces ligneuses, la Spirée à feuille de Prunier (S. prunifolia Sieb.) est la plus petite. Disposée en buisson haut de quelques décimètres, elle se couvre de jolies fleurs blanches, simples ou doubles; on peut la cultiver en pot et la tenir dans les appartements pendant sa floraison. Quelques autres Spirées, à feuilles simples comme celles de la précédente, sont aussi des buissons touffus, mais de plus grande taille, et atteignant de 1 à 3 m de hauteur. La Spirée à feuilles d'Obier (S. oputifolia L.), la Spirée à feuilles d'Orme (S. ulmifolta Scop.), la Spirée à feuilles crénelées (S. crenata L.), la Spirée élégante (S. bella Sims), etc., qui, toutes, ont les fleurs en corymbes, blanches chez les trois premières espèces, roses dans la dernière, sont des plantes rustiques, venant pour ainsi dire sans soins, et offrant un grand éclat au moment de leur floraison.
-

Spirée.
Spirée, au moment de la floraison. (Photo : © Elsa Soucasse, 2008).

Les Spirées à fleurs en panicules sont aussi très florifères; on citera parmi les plus remarquables : la Spirée à feuilles de saule (S. salicifolia L.), à fleurs roses; la Spirée paniculée (S. paniculata.), à fleurs blanches; la Spirée de Lindley (S. Lindleyana Sieb.), et la Spirée à feuilles de Sorbier (S. sorbifolia L.), ces deux dernières, dont les fleurs sont blanches aussi, ont les feuilles composées pennées, très allongées, pendantes, d'une verdure gaie, qui ajoute à l'agrément qu'offrent ces plantes. Toutes ces grandes Spirées se cultivent isolément ou en bosquets, le long des allées des jardins ou dans les parcs. Elles ont une tendance marquée à produire, tout autour de leur souche, de nombreux rejets que l'on peut détacher pour les multiplier, et à l'aide desquels aussi on peut reconstituer leurs touffes, lorsqu'elles se sont déjetées ou déformées avec le temps. Les Spirées ne sont pas difficiles sur la nature du sol. Quelques-unes pourtant, comme la Spirée de Reeves et la Spirée crénelée, souffrent et se chlorosent dans les terrains trop calcaires, surtout s'ils sont humides. Leur plantation se fait au printemps ou en automne, de préférence dans cette dernière saison, sous les climats secs et chauds. (G. Boyer).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.