.
-

Sperme (physiologie), du gr. sperma = semence. - Substance complexe, produite par les organes génitaux des animaux mâles et contenant comme éléments essentiels les spermatozoïdes.  Le sperme de l'homme est une substance demi-fluide, visqueuse, blanchâtre, d'odeur caractéristique, empesant le linge, formée des produits de six organes échelonnés des testicules au méat urinaire. Ce sont :
1° le sperme proprement dit, fourni par le testicule et constitué surtout par des spermatozoïdes baignant dans une petite quantité de sérosité;

2° le liquide des follicules annexés au canal déférent et voisins des vésicules séminales et celui des vésicules séminales elles-mêmes, où le sperme s'emmagasine (il contient des cellules épithéliales, des globules blancs, des sympexions);

3° le liquide prostatique, qui donne au sperme son odeur spéciale et son aspect crémeux; 

4° le liquide des glandes de Cowper ou de Méry, limpide et filant, qui donne au sperme sa viscosité. 

5° le mucus des glandes de Littré. 

Le sperme peut être éjaculé sans diminution notable de quantité, alors que les testicules sont détruits ou altérés ou que les canaux déférents présentent une solution de continuité (castration); mais ce sperme est dépourvu de spermatozoïdes et donc impropre à la fécondation.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.