.
-

La silice
La silice (SiO2) est un acide composé d'oxygène et de silicium. C'est un corps à la fois très léger et très réfractaire : aussi la silice est-elle très abondante dans les terrains formés par la solidification de l'écorce terrestre. Tantôt elle est dépourvue d'eau, et elle présente alors les formes de quartz de calcédoine ou de silex; tantôt elle est hydratée et forme l'opale.
  • Le quartz est de la silice pure cristallisée. Les cristaux de quartz ont la forme de prismes hexagonaux terminés par des pyramides à six faces. Le quartz n'est pas entamé par  la pointe d'acier : il raie l'acier et le verre. Le cristal de roche est le quartz le plus commun il est tantôt hyalin, ou transparent comme le verre; tantôt enfumé, ou coloré en noir; tantôt chloriteux, ou coloré en vert; tantôt ferrugineux, ou coloré en rouge par un oxyde de fer. 

  •  
  • L'améthyste est un quartz violet, très recherché dans la joaillerie

  •  
  • L'oeil de chat, à teinte brune très prononcée, a des reflets qui rappellent ceux de l'oeil de chat ces reflets sont dus à des fibres d'amiante qui pénètrent la masse du quartz.

  •  
  • La calcédoine est un mélange de quartz et de silice non cristallisée : elle n'est jamais limpide comme le cristal de roche; néanmoins, elle est parfois un peu translucide. Elle présente des variétés de prix, souvent travaillées comme joyaux : 
  • La cornaline est une calcédoine rouge; 

    La sardoine, une calcédoine brune; le jaspe sanguin offre des taches rouge-sang dans une pâte verte; 

    L'agate est une calcédoine divisée en couches concentriques de colorations diverses, et elle porte le nom d'onyx lorsque les couches colorées sont régulières, assez épaisses et bien nuancées.

    La calcédoine guttulaire a l'aspect sale de gouttes de suif sur certaines roches du Massif Central.
     
  • Le silex est formé de silice non cristallisée : il est gris, brun, jaune ou noir. Ses variétés sont nombreuses : 
  • Le silex pyromaque, presque noir, donne des étincelles lorsqu'il est frappé par l'acier; 

    Le silex meulière, remarquable par ses nombreuses vacuoles, donne une excellente pierre à bâtir;

    Les jaspes sont des silex impurs très mêlés d'argile : le jaspe noir sert de pierre de touche dans la joaillerie pour faire l'essai des bijoux en or.

    L'opale comprend toutes les variétés où la silice est combinée avec de l'eau : on l'appelle aussi silice gélatineuse, à cause de l'aspect laiteux que l'eau lui communique. Outre son éclat gras, elle se distingue par la propriété qu'elle a de devenir blanche et pulvérulente sous l'action du feu. Certaines opales présentent de remarquables jeux de lumière, comme l'opale noble et l'opale de feu, du Mexique; les autres, colorées ou non, manquent de reflets, comme la résinite, la ménilite, la geysérite, le silex nectique, le tripoli.


    [Dictionnaire de Cosmographie][Table de Mendeleev][Terre]

    [Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

    © Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.