.
-

Sérosité (anatomie). - On appelle ainsi le liquide sécrété par les membranes séreuses  et qui suinte de toute leur surface sous la forme d'une rosée presque incolore. Dans l'état normal, on admet généralement que ce liquide ne se trouve, guère que dans la proportion suffisante pour humecter ces membranes, et que si dans les autopsies on la rencontre en quantité plus ou moins considérable, c'est que, très probablement, elle est due à la transsudation cadavérique. 

Cependant on observe que sur les animaux vivants on la trouve toujours en quantité appréciable dans les points les plus déclives. Quant à la fonction de ce liquide, il semble uniquement destiné à faciliter le jeu et les déplacements des organes renfermés dans les cavités splanchniques; la présence des membranes séreuses dans les articulations et l'existence de la sérosité  dans ces sacs membraneux tendraient à appuyer cette assertion.

Le liquide séreux est limpide, d'une teinte légèrement citrine, alcaline, assez analogue au sérum du sang dilué dans sept fois son volume d'eau. L'analyse de la sérosité sécrétée par l'arachnoïde a donné à Berzélius, sur 1000 parties : eau, 988,30; albumine, 1,66; substance soluble dans l'alcool et lactate de soude, 3,32; substance animale insoluble dans l'alcool, 0,26; soude et sels divers, 0,46. (F-N.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.