.
-

Schéma ou schème (du grec Skéma, forme, figure), mot employé comme synonyme de figure ou de plan simplifié. Il a désigné aussi toute figure de Rhétorique. En philosophie, Leibniz appelle schème le principe essentiel à chacune de nos idées et qui les distingue entre elles, tandis que Kant, qui a stabilisé dans la langue philosophique  le sens du terme, ainsi que son dérivé schématisme, faisait du même mot un équivalent de forme, rn l'appliquant à tout objet qui existe dans l'entendement indépendamment de la matière.  Kant désigne ainsi, dans la Critique de la raison Pure (Analytique transcendantale), un genre de représentation intermédiaire entre l'intuition et le concept. Voici d'ailleurs comment ilt expose cette théorie :
« Dans toute subsomption d'un objet sous un concept, la représentation de l'objet doit être d'une nature analogue à celle du concept, c.-à-d. que le concept doit contenir ce qui est représenté dans l'objet à subsumer, car c'est précisément ce que signifie la proposition qu'un objet est contenu dans un concept. Ainsi le concept empirique d'un plat à de l'analogie avec le concept géométrique par d'un cercle, puisque la rondeur qui est conçue dans le second peut être perçue dans le premier. Mais les concepts purs de l'entendement, en comparaison avec des intuitions empiriques (avec des intuitions sensibles en général), en sont tout à fait différentes et ne peuvent jamais se trouver dans une intuition. D'où vient donc la subsomption des intuitions sous les concepts, par conséquent l'application des catégories aux phénomènes, quand cependant personne ne peut dire que ces catégories, par exemple la causalité, puissent aussi être perçues par le sens, être comprises dans le phénomène? Il est clair qu'il doit y avoir un moyen terme qui ressemble en partie à la catégorie, en partie au phénomène et qui rende possible l'application de la première au dernier. Cette représentation intermédiaire doit être pure (n'avoir rien d'empirique) et cependant d'une part être intellectuelle, et de l'autre sensible. Tel est le schéma transcendantal. » (Loc. citat., trad. Tissot, t. I, p. 180). 
Ainsi à chaque catégorie correspond un schéma qui est en quelque sorte cette catégorie elle-même incorporée à un élément sensible, transformée par conséquent en une sorte d'image ou d'intuition; et c'est seulement sous cette forme que la catégorie peut entrer en contact avec les phénomènes et qu'elle existe en fait en nous. (E. Boirac).

Schématiser, c'est considérer les objets comme des schémas (schèmes) ou des abstractions; faire des schématismes, c'est faire des actes résultant de l'application des formes de l'entendement pur à celles de la sensibililé physique pure.

.


Dictionnaire Idées et méthodes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.