.
-

Les Sauroptérygiens
Plésiosaures, Nothosaures, Placodontes
Les Sauroptérygiens sont des Reptiles spéciaux au Mésozoïque. Ils ont le corps nu, épais, le cou généralement allongé, la queue le plus souvent courte; les membres sans articulations flexibles, sont presque toujours conformées en nageoires. Le crâne est relativement petit, avec de grandes fosses temporales; la narine externe est placée loin derrière l'extrémité du museau; les dents sont pointues, insérées dans les alvéoles. Les vertèbres sont presque planes, en avant et en arrière, ou faiblement excavées; il existe des côtes ventrales; elles n'ont qu'une seule extrémité capitulaire. Le sacrum, quand il existe, est composé de une ou de deux vertèbres. les pubis sont transversalement placés, unis entre eux et prennent part à la composition de la cavité cotyloïde ou cavité de réception de la partie supérieure du fémur. Pas de sternum, ni de trochanter fémoral.

La découverte des Sauroptérygiens.
C'est en 1821 que Conybeare et de la Bêche firent connaître des débris de Reptiles qui avaient été trouvés mêlés à des ossements de Crocodile et d'Ichthyosaure dans le Lias d'Angleterre; ces débris indiquaient un animal de type absolument étrange, les côtes rappelant, par certains points, celles des Caméléons, les membres ce que l'on voit chez les Baleines. Cependant la tête de l'animal que les savants anglais désignaient sous le nom de Plésiosaure manquait encore, lorsqu'en janvier 1824, la découverte d'un squelette presque entier fit connaître une particularité singulière, à savoir, que le cou de ce Reptile, d'une longueur démesurée, était composé d'un plus grand nombre de vertèbres, même que chez les Oiseaux, qui sont cependant, parmi les Vertébrés, les animaux qui ont le plus de ces pièces osseuses dans la région cervicale.
-

Plésiosaure.
Restitution d'un Plésiosaure à long cou.
(Plesiosaurus dolichodeirus).

Conybeare distinguait deux espèces; celle qui avait été trouvée dans les terrains liasiques portait le nom de Plésiosaure à long cou (Plesiosaurus dolichodeirus); l'espèce provenant de la partie supérieure des terrains jurassiques était le Plésiosaure plus récent (Plesiosaurus recentior).

G. Cuvier fit connaître d'autres espèces et étudia avec soin l'ostéologie du Plésiosaure; il en fut de même de Buckland. En 1839, Richard Owen découvrit un Reptile non moins gigantesque que le Plésiosaure; loin d'avoir le cou allongé de ce dernier, le Pliosaure, tel est le nom du nouveau Reptile, a, au contraire, le cou très court et rentré dans les épaules, comme chez les Ichthyosaures; les vertèbres cervicales sont, en effet, extrêmement remarquables et très courtes, si on les compare à leur largeur et à leur hauteur; malgré cette forme, ces vertèbres n'en appartiennent pas moins au type Plésiosaure. 

Vers la même époque, Hermann de Meyer, en Allemagne, faisait connaître des Reptiles provenant de la partie inférieure des terrains mésozoïques et trouvés dans les couches triasiques. Ces animaux, désignés sous les noms de Nothosaure, de Pistosaure, de Simosaure, bien que différents des Plésiosauriens proprement dits, présentaient cependant avec ceux-ci de nombreux rapports.

Classification des Sauroptérygiens

Dans les années qui suivirent, de remarquables travaux dus à R. Owen, à Ed. Cope, à Phillips, à Seeley, à Hulke, ont fait mieux connaître les Sauroptérygiens et ont  initié les divisions de ces Reptiles en familles et en genres, à partir desquelles s'est constituée progressivement la classification actuelle. Ainsi le Super-ordre des Sauroptérygiens est-il aujourd'hui divisé en trois ordres; les Plésiosauroïdés et les Nothosauroïdés, regroupant l'essentiel des genres :
 
Plésiosaures Plésiosauroïdés Plésiosauridés Plesiosaurus, Erecthmosaurus
Cimoliasauridés Cimoliasaurus, Cryptoclidus, Colymbosaurus
Elasmosauridés Elasmosaurus, Muraenosaurus
Genres divers :  Cryptoclididés, Polycotylidés, Polyptychodon
Pliosauroïdés Pliosauridae Pliosaurus, Kronosaurus
Liopleurodon, Macroplata
Peloneustes, Thaumatosaurus
Rhomaleosauridés Umoonasaurus
Nothosaures Nothosauriens Nothosauridés Nothosaurus, Ceresiosaurus, Lariosaurus
Simosauridés
Pachypleurosauriens Pachypleurosauridés
Placodontes Henodus, Placochelys, Placodus

Les Plésiosaures.
Avec les Plésiosaures (Plésiosauroïdés), les Sauroptérygiens arrivent à leur maximum de développement; chez eux, les pattes transformées en nageoires indiquent une vie essentiellement pélagique. C'est dans les couches du Rhétien, c.-à-d. dans les couches situées à la fin du Triassique juste au dessous du Lias, qu'apparaissent ces Reptiles, qui atteignent leur apogée au Lias et tout au long du Jurassique, pour venir s'éteindre à la fin du Crétacé

Les Plésiosauroïdés ont les os de la jambe et de l'avant-bras très courts; généralement la clavicule n'est pas distincte; les os coracoïdiens, très grands, sont unis à l'épisternum ou à la partie distale des clavicules. 

Deux types distincts rentrent dans la famille des Plésiosauroidées et constituent deux sous-ordres : Pliosauroïdés,  qui renferment des espèces au cou relativement court; et les Plésiosauroïdés, renfermant les Reptiles au cou très allongé; ces deux types ont apparu concurremment au début du Lias.

Les Pliosauroïdés.
Les Pliosaurus sont des Reptiles à tête longue et étroite, à grandes dents; le cou, relativement court, se compose d'environ 20 vertèbres beaucoup plus courtes que les vertèbres dorsales; la taille devait être vraiment gigantesque, le Pliosaurus grandis ayant une mandibule dépassait 2 m de long; les Pliosaures apparaissent dans le Jurassique moyen pour venir s'éteindre dans le Jurassique supérieur.

Les Peloneustes, dont on connaît deux espèces, ont même distribution géologique que les Pliosaures; le cou est court ; la symphyse du maxillaire inférieur est longue et étroite. -

Plésiosaure.
Fossile de Plésiosaure à grosse tête (Pliosaure).

C'est aux Thaumatosaurus que se rapportent les espèces les plus anciennes du type à cou relativement court; le genre apparaît, en effet, dans le Lias inférieur et s'éteint à la partie supérieure du Jurassique; il est représenté par une espèce dans le Jurassique supérieur de l'Inde; les caractères du genre sont un crâne relativement grand, à museau court, des dents grosses, munies d'une quille, le centrum des vertèbres cervicales portant une forte crête à la face inférieure, avec une double facette costale.

Les Plésiosauroïdés.
Autour des Plesiosaurus proprement dits se groupent les formes ayant le cou plus ou moins allongé. Lydekker a réservé le nom de Plesiosaurus aux espèces du Lias; les caractères sont : une tête petite, un museau court, les narines rapprochées des orbites; suivant les espèces, le cou peut avoir de 24 à 41 vertèbres; les corps vertébraux sont assez courts, presque plats ou faiblement excavés en avant et en arrière, les vertèbres cervicales ont généralement deux facettes costales; les coracoïdiens sont très grands; il n'y a pas de sternum proprement dit, mais un assez grand épisternum ou interclavicule; les scapulaires sont petits. 

D'après Zittel, « l'aspect d'ensemble des Plésiosaures offrait un tableau extrêmement particulier. A un petit crâne, semblable à celui d'un Lézard dont l'os carré était pourtant immobile, et dont les dents étaient enchâssées dans des alvéoles, s'attachait un cou excessivement long, pourvu de courtes côtes en forme de hache. Le tronc court, singulièrement protégé, rappelle les tortues; les extrémités font penser aux nageoires des mammifères marins. Tout le corps était couvert d'une peau nue et a été comparé à un serpent passé à travers le corps d'une tortue. La conformation des membres indique que l'animal demeurait continuellement dans l'eau, sa queue pourvue de côtes pouvait lui servir de gouvernail. En taille les Plésiosaures ne le cèdent que de peu à l'Ichtyosaure; les plus grands squelettes atteignent une longueur de 3 à 5 m; les plus petits sont d'environ 2 m.-» 
C'est au genre Plésiosaurus proprement dit que se rapportent les ossements trouvés en 1821 par Conyheare dans le Lias inférieur de Bristol; l'espèce décrite sous le nom de P. dolichodirus se caractérise par le cou très long, composé de 35 à 40 vertèbres.

Le genre Erecthmosaurus, établi par Seeley, est du Lias d'Angleterre; il se sépare des Plésiosaures par la ceinture pectorale.

Dérivant des Plésiosaures typiques, les espèces groupées par Lydekker sous le nom de Cimoliasaurus les représentent dans le Jurassique et le Crétacé d'Europe, d'Amérique, d'Australie et de la Nouvelle-Zélande; d'après la conformation de la ceinture pectorale, Seeley a établi les genres Cryptoclidus, Muraenosaurus, Colymbosaurus.

Les Polyptychodon sont du Crétacé ils sont caractérisés par de grandes dents coniques, à section arrondie, dont la couronne porte de nombreux petits bourrelets d'émail.

Les Nothosaures.
Les Nothosaures ou Nothosauroïdés, qui appartiennent exclusivement au Triassique, sont les formes les moins spécialisées des Sauroptérygiens; ils habitaient vraisemblablement les rivages, comme le montrent leurs pattes à cinq doigts distincts. La caractéristique de l'ordre est, outre les cinq doigts, deux facettes articulaires aux vertèbres cervicales; clavicule distincte, coracoïdes non réunies à l'épisternon. 

Le genre Nothosaurus, qui donne son nom à l'ordre, a été établi par Munster pour des espèces caractérisés par la tête longue et étroite, les fosses temporales très développées, les dents de l'intermaxillaire plus grandes que les autres, le cou allongé, composé de 20 vertèbres.

On peut encore mentionner les genres suivants : 

  • Conchiosaurus Meyer. - Dents en massue; à couronne plissée; 

  •  
  • Simosaurus. - Crâne large et déprimé, museau tronqué; 

  •  
  • Lariosaurus Curioni. - Le crâne est court, le cou allongé généralement. Ceintures pectorale et pelvienne puissantes. D'après Lydekker, les Lariosaurus paraissent réunir les Nothosauroïdés aux Plésiosauridés franchement marins.  Les Lariosanrus ressemblent à des Lézards de 0,20 m à 0,52 m de long, au cou allongé, au tronc court, avec cinq doigts aux pattes. 

  •  
  • Pachyleura Cornalia. - Ressemble au genre précédent, mais de plus petite taille, 0,25 m à 0,30 m, cou plus court, queue plus allongée comprenant 40 vertèbres au lieu de 35. Chez les Pachypleura la taille est plus petite, la queue longue, le cou composé de 16 vertèbres au lieu de 20 ou 21. Les Dactylosaurus, voisins des précédents, ont les os de l'avant-bras grêles et minces; les doigts portaient vraisemblablement des griffes. La famille est limitée aux formations du Triassique

  •  
  • Dactylausaurus Gürich. - Très semblable aux deux genres précédents, avec la main conformée comme celle des Lézards avec cinq doigts d'inégale longueur; 

  •  
  • Pisthosaurus, de Franconie et de la Haute-Silésie, dont le crâne finit en pointe en avant et les dents supérieures sont peu nombreuses. (E. Sauvage / A.E. Brehm).
  • .


    Dictionnaire Les mots du vivant
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    [Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

    © Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.