.
-

Salive (physiologie). - Liquide un peu visqueux qui coule dans la bouche. On doit considérer à part, d'après leur origine, la salive parotidienne, la salive sous-maxillaire, la salive sublinguale et bucco-labiale, et enfin la salive mixte, résultant du mélange des premières dans la cavité buccale :
La salive parotidienne, sécrétée par les glandes parotides et déversée dans la bouche par le canal de Sténon, est insipide et inodore au moment de la sécrétion. Sa densité est d'environ 1,006. Elle est alcaline et contient une quantité notable de carbonate de chaux en dissolution; elle transforme la fécule en dextrine et en sucre.

La salive sous-maxillaire, provenant de la glande sous-maxillaire, est fournie par le canal de Wharton; elle est moins fluide et un peu moins dense que la précédente, mais aussi alcaline.

La salive sublinguale et bucco-labiale se distingue des précédentes par sa grande viscosité; elle sert à agglutiner les parties du bol alimentaire et favorise la déglutition.

La salive mixte, c'est-à-dire formée par le mélange des précédentes, contient leurs principes constituants et un ferment soluble, la ptyaline ou diastase animale, qui jouit de la propriété de transformer l'amidon en glucose.

La sécrétion de la salive est surtout abondante pendant l'ingestion des aliments. Parfois, cependant, elle a lieu même en dehors des repas et constitue le ptyalisme.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.