.
-

Quiddité. - Ce mot, dérivé du latin quid ? Quelle est cette chose, qu'est-ce ?, a été forgé par les scolastiques pour traduire l'expression souvent employée par Aristote dans sa Métaphysique de to ti hn einai, laquelle désigne l'essence d'une chose, ce qui constitue sa nature spécifique, ce qui fait qu'elle est ceci plutôt que cela. Il est donc l'équivalent des termes de forme substantielle et d'entéléchie. Sur le même patron, les scolastiques avaient forgé les mots d'ignéité, pétréité, haecceité, etc., ce qui fait que le feu est du feu, qu'une pierre est une pierre, que cette chose-ci est précisément elle-même et non une autre, etc. Dans la philosophie moderne, le mot quiddité est entièrement hors d'usage à moins qu'il ne soit pris dans un sens défavorable pour désigner une abstraction creuse, une pure subtilité verbale. (E. Boirac).
 
.


Dictionnaire Idées et méthodes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.