.
-

Pylore (anatomie), du grec pyloros = gardien des portes. - On appelle ainsi l'orifice inférieur de l'estomac, dit aussi orifice droit, duodénal, pylorique; situé dans l'épigastre, au-dessous et en arrière du foie, il correspond en bas et en arrière au pancréas; à droite, au col de la vésicule-biliaire. Il forme l'extrémité droite de l'estomac qu'il fait communiquer avec le duodénum. Evasé d'abord, il se termine brusquement par un bourrelet circulaire. fibre-muqueux, nommé valvule du pylore, renfermant des fibres musculaires auxquelles certains anatomistes ont donné le nom de muscle pylorique; en se contractant, elles rétrécissent cette ouverture, déjà étroite et pouvant admettre à peine le petit doigt dans un grand nombre de cas. Une artère, l'artère pylorique, branche de l'hépatique, lui envoie des rameaux aussi bien qu'à la petite courbure de l'estomac.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.