.
-

Pur. - Ce mot s'emploie en philosophie dans plusieurs expressions pour désigner l'état d'une chose considérée en elle-même, dans son essence propre, avant qu'elle se soit mêlée et combinée avec d'autres choses dont la nature diffère de la sienne ou lui est même contraire. Il est parfois synonyme d'absolu : ainsi l'être pur, le bien pur. 

Souvent aussi il s'oppose à appliquée: ainsi les mathématiques pures et les mathématiques appliquées. C'est un peu dans ce dernier sens que Kant a entendu l'expression de raison pure. Il désigne par là la raison envisagée en elle-même, dans ses principes, indépendamment de son usage et des données de fait auxquelles elle s'applique. 

Dans la réalité de la vie psychologique, la raison n'est jamais pure; elle est toujours incorporée à des éléments empiriques; mais par abstraction, par analyse, on peut, en quelque sorte, la dégager, la considérer à part, et c'est ce que haut a essayé de faire dans la Critique de la raison pure, du moins pour la raison théorique ou spéculative; car il n'a traité de la raison pratique que plus tard, mais toujours en se plaçant au même point de vue, c.à-d. en s'efforçant de l'étudier aussi dans la pureté de ses principes a priori. (E. Boirac). 

.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.