.
-

 
Le présent
Le présent est un temps de la conjugaison marquant qu'une chose est ou se fait dans le moment de la parole : « J'écris une lettre. » Il marque aussi l'état habituel du sujet, ou bien les choses qui sont et seront toujours vraies : « Le lion est fier et généreux. » Le présent s'emploie abusivement pour le futur, surtout pour un futur prochain, afin de donner plus de vivacité au discours : « Je suis de retour dans un moment. » De même pour le futur passé « S'il bouge, il est mort (c.-à-d., s'il bougera, il, sera mort). » Avec la conjonction si, le présent s'emploie constamment en français au lieu du futur : « Si vous venez, vous me ferez plaisir. » 

On met aussi le présent de l'infinitif après certains verbes qui, impliquant une idée d'avenir, demanderaient logiquement le futur : « J'espère venir », c.-à-d. que je viendrai. Un usage fréquent fait employer le présent à la place du passé dans le style de la narration, afin de réveiller l'attention, et de frapper l'imagination en lui présentant les faits comme dans un tableau : « Gourville se moqua de lui; Vatel monte à sa chambre, met son épée contre la porte, et se la passe au travers du coeur. » 

Dans les propositions subordonnées à des temps passés, mais exprimant elles-mêmes quelque chose de durable ou d'éternellement vrai, le verbe se met au présent : « Je vous disais bien, je vous ai toujours dit, je vous avais averti que les flatteurs sont à craindre. » Au subjonctif, ce mode n'ayant pas de forme spéciale pour le futur, le présent en tient lieu : « Faites en sorte que cela se fasse demain. » 

Les différents emplois du présent, que nous venons de mentionner, ont donné lieu à certains grammairiens, particulièrement à Beauzée, d'imaginer des dénominations métaphysiques, plus ingénieuses qu'utiles; ainsi, ils ont distingué : le présent actuel ou proprement dit (je vous vois, j'écris); le présent antérieur, c.-à-d. employé pour le passé; le présent postérieur, c.-à-d. employé pour le futur; le présent général ou indéfini, c.-à-d. exprimant des propositions d'éternelle vérité; le présent simultané (je suis heureux quand je vous vois); le présent d'habitude (je passe l'été à la campagne et l'hiver à la ville), etc.  (P.).

.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.