.
-

Psittaciformes
Les Platycercidés
La grande famille des Platycercidés (Platycercidae) renferme des espèces de Perroquets de taille moyenne ou petite, à fermes élancées, à queue longue, étagée, mais à plumes élargies à l'extrémité et s'étalant en éventail. Leurs teintes sont très variées, et les milles ont souvent des couleurs plus brillantes que les femelles et les jeunes, les premiers étant rouges et bleus, tandis que les autres sont jaunes ou verts. Le plumage est souvent écaillé, c.-à-d. que chaque plume, foncée à la base, présente Une bordure claire. Le genre Platucercus renferme les plus grandes espèces, de la taille du Pigeon ou de la Tourterelle (Pl. tabuensis, des îles Fidji; Pl. erythropterus, de Timor; Pl. eximius, Pl. palliceps et Pl. melanurus, d'Australie). Dans les espèces d'Australie à plumage écaillé, la teinte clair du fond est souvent rose, d'un bleu pâle ou d'un jaune paille (Pl. rosaceus, Pt. palliceps. Pl. flaveolus).

Les genres Polytelis, Pyrrhulopsis, Aprosmictus, Psephotus, etc., sont démembrés du genre précédent. Nymphicus renferme une espèce de la Nouvelle-Calédonie (N. cornutus), très remarquable par les deux plumes allongées, vertes, qui forment huppe de chaque côté de la tête. Le plumage est vert avec la tête d'un rouge orangé. Callipsittacus a pour type une jolie petite espèce, remarquable par sa huppe de Cacatoès, sa queue allongée et pointue et ses teintes (Call. Novae-Hollandiae) : elle est grise dessus, avec la tête, le cou et le ventre d'un jaune clair et une tache rouge-feu sur la région des oreilles. Le genre Nanodes, longtemps confondu avec Glossopsittacus, ne renferme qu'une petite espèce d'Australie, à plumage vert, varié de rouge et de bleu (N. discolor).

Les Euphema  sont des Platycerques de la taille du Merle ou de l'Alouette, à pennes de la queue allongées et rétrécies à l'extrémité, et qui présentent, comme les grandes espèces, des teintes adoucies où prédominent le jaune paille, le bleu pâle, le rose on le gris; quelques-uns cependant ont des couleurs très brillantes : tel est l'E. splendida, vert, avec la tête et les ailes bleues, le ventre jaune, et dont le mâle porte un plastron d'un rouge écarlate qui manque à la femelle et aux jeunes. Les Euphèmes ont un ramage assez agréable, ce qui est exceptionnel chez les Perroquets.

Le genre Melopsittacus, qui en est très voisin, ne renferme qu'une très petite espèce, aujourd'hui bien connue en Europe, la Perruche ondulée, verte et jaune, avec les plumes de la tête élégamment vermiculées de noir et des moustaches bleues chez le mâle. Cette espèce est très recherchée comme oiseau de volière à cause de sa beauté et de son gazouillement faible, mais assez harmonieux. Les Cyanoramphus sont des espèces plus robustes, à tarses assez allongés, à queue pointue, propres à la Nouvelle-Zélande et aux archipels voisins : leur plumage est d'un vert bronzé, avec le front rouge et le bec d'un gris argenté. Ils forment le passage au genre suivant.
-

Platycerque.
Platycerque mélanure d'Australie.

Les Pézopores (Pezoporus) sont des Perroquets terrestres, perchant rarement, mais courant à terre et faisant leur nid sur le sol comme les Perdrix. Leurs tarses sont allongés, la queue longue et pointue, les ailes courtes. Le Pezoporus formosus, unique espèce du genre, est un oiseau de la taille du Merle, à plumage vert, chaque plume étant striée de noir et de jaune; le front est d'un jaune orangé. Il habite l'Australie méridionale et la Tasmanie où on le chasse au chien d'arrêt comme la caille ou la perdrix. (E. Trouessart).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.