.
-

La philosophie
Bibliographie générale
-
Roger Pouivet, Philosophie contemporaine, PUF, 2008.
9782130568186
La philosophie contemporaine (à partir du XXe siècle) est marquée par la «philosophie analytique» (anglo-saxonne) et la «philosophie continentale» (européenne). Leur distinction recouvre une nette divergence au sujet de ce qu'est la philosophie et de ce qu'on peut attendre d'elle. Après avoir fixé les termes et les enjeux de cette distinction fondamentale, le livre examine comment, dans la philosophie contemporaine, un clivage tout aussi fondamental est apparu au sujet de la relation entre la philosophie et l'histoire de la philosophie. D'autres problèmes centraux dans la philosophie contemporaine sont décrits et discutés : le rôle de la logique, la question du réalisme et de l'antiréalisme, le statut de la connaissance et de la réflexion sur la connaissance, la relation entre l'esprit et le corps. Cet ouvrage entend saisir les enjeux de la philosophie contemporaine et montrer comment s'y orienter, sans se limiter au paysage français, mais au contraire en adoptant une perspective internationale. (couv.).


Michel Blay, Dictionnaire des concepts philosophiques, Larousse, 2008.
9782035839572

Ce dictionnaire présente de manière ordonnée et pédagogique la base de ce que doivent maîtriser l'étudiant et l'enseignant en philosophie. (couv.).



Véronique Bergen, Résistances philosophiques, PUF, 2009.
2130574483


Guillaume Pigeard de Gurbert, Contre la philosophie, Actes Sud, 2010.
2742790004
La philosophie naît de l'épreuve même de sa propre impossibilité. [..] Faire l'économie de l'épreuve de son impossibilité, ce serait confondre la philosophie avec une paisible construction mentale, avec ses contraintes internes, mais délestée de toute adversité. Or, la pensée philosophique naît de cela qui lui arrive ou qu'elle rencontre et qui la laisse démunie. Pour en éprouver à son tour la radicalité philosophique, il faut la surprendre en train d'être défaite avant même d'avoir pu se faire, au lieu de s'installer confortablement dans la représentation inoffensive d'une philosophie toute faite. C'est bien l'objet de ce livre que de tenter d'appréhender la philosophie dans son fait, et non d'analyser sa représentation ni de décliner les attributs contenus dans son essence. (couv.).


Lou Marinoff, La philosophie c'est la vie, La Table Ronde, 2004.
-

Comment savoir ce qui est juste? Suis-je guidé par la raison ou la passion? Qu'est-ce que le bonheur ? Pourquoi est-ce que je me sens si mal ? Comment changer? Telles sont les questions qui agitent notre existence quotidienne. Telles sont, aussi, les questions auxquelles répondent les grandes philosophes. Car la philosophie est avant toute une voie personnelle, une manière de vivre autrement toutes nos expériences, y compris celles qui semblent les plus banales. C'est à cette redécouverte de nous-mêmes à travers des siècles de Sagesse occidentale, que nous invite Lou Marinoff. Afin que nous apprenions à nous aider et à nous construire, à nous réaliser et à nous épanouir. Un livre de profonde culture et d'un grand sens pratique, nourri de cas exemplaires et de conseils concrets, qui montre que l'on peut changer. Que changer commence aujourd'hui.



Charles Pépin, Une semaine de philosophie, Flammarion, 2006.
-

Un livre d'introduction à la philosophie s'adressant autant aux lycéens qu'à leurs parents. Une semaine de philosophie introduit à la philosophie en 7 jours de la semaine et 7 questions qui sont à la fois des sujets de dissertation de style bac et des questions incontournables pour chacun d'entre nous. Lundi : Pourquoi la beauté nous fascine-t-elle? Mardi : Faut-il respecter les lois? Mercredi : Qu'apprend-on vraiment à l'école?... Dans un style alerte et clair, et en empruntant de nombreux exemples à l'actualité, Charles Pépin délivre pour chacune de ces questions à la fois un modèle de dissertation et une réflexion originale. Un outil précieux pour les élèves de terminale. (couv.).


Philosophes japonais contemporains, PU Montréal, 2010.
2760621952



Collectif, Une histoire de la philosophie occidentale, Hermann, 2010. 
2705670084

Alain Badiou, Second manifeste pour la philosophie, Fayard, 2009.
2213637962
"Il y a vingt ans, mon premier Manifeste pour la philosophie s'élevait contre l'annonce, partout répandue, de la "fin" de la philosophie. A cette problématique de la fin, je proposais de substituer le mot d'ordre : "un pas de plus". La situation a bien changé. Si la philosophie était à l'époque menacée dans son existence, on pourrait soutenir aujourd'hui qu'elle est tout aussi menacée, mais pour une raison inverse : elle est dotée d'une existence artificielle excessive. Singulièrement en France, la "philosophie" est partout. Elle sert de raison sociale à différents paladins médiatiques. Elle anime des cafés et des officines de remise en forme. Elle a ses magazines et ses gourous. Elle est universellement convoquée, des banques aux grandes commissions d'Etat, pour dire l'éthique, le droit et le devoir. Tout le point est que par "philosophie" on entend désormais ce qui en est le plus antique ennemi : la morale conservatrice. Mon second manifeste rente donc de démoraliser la philosophie, d'inverser le verdict qui la livre à la vacuité de "philosophies" aussi omniprésentes que serves. Il renoue avec ce qui, de quelques vérités éternelles, peut illuminer l'action. Illumination qui porte la philosophie bien au-delà de la figure de l'homme et de ses "droits", bien au-delà de tout moralisme, là où, dans l'éclaircie de l'Idée, la vie devient tout autre chose que la survie." (A. B.).


Fréderic Laupies, Premières leçons de philosophie, PUF, 2007.
9782130564492

Il est toujours dangereux de philosopher : l'ombre funeste de Socrate mort pour impertinence n'a pas disparu... Questions dérangeantes et remises en cause saugrenues ; interrogations angoissantes et ironie cinglante, telle est toujours la philosophie.

Penser par soi-même, voilà le maître-mot. Mais cette autonomie de la pensée doit se conquérir : elle n'est pas l'opinion, le préjugé, le vox populi.

Paradoxe : pour penser par soi-même, il faut apprendre à penser; se laisser troubler par les questions posées par d'autres... sans de disperser ou céder aux effets de mode.

Cet ouvrage présente donc les vingt textes les plus classiques et s'en sert pour penser autant de concepts-clés, thèmes essentiels du programme des Terminales. Evitant la dispersion, il montre comment lire un texte philosophique et l'utiliser pour questionner plusieurs notions. Simple et stimulant, il est un outil précieux pour qui veut philosopher. Il recueille l'essentiel de ce qu'un élève de terminale doit maîtriser.  (couv.).



Pascal Cauquais, Petite philosophie pour le loup et l'agneau, Milan, 2004.
-

Tels l'agneau et le loup de la fable de La Fontaine, ils s'affrontent ; l'un est sûr de son bon droit et l'autre de sa force. Avant que le loup ne dévore l'agneau, il serait bon de développer une troisième voie, un idéalisme-réaliste en quelque sorte, qui combinerait grandes idées et sens des réalités.
Développement durable, protection de l'environnement, commerce équitable, sport, violences sociales, vie politique... à l'heure actuelle, une partie de l'humanité s'est mise à faire vivre ses idéaux dans les sphères sociale et économique. Le défi consiste maintenant à concrétiser ces acquis au niveau politique. Sans passer forcément par un rejet du capitalisme (libéralisme), l'humanité pourra alors continuer à croire en un monde meilleur.
Dépasser le clivage rétrograde entre idéalisme stérile et cynisme de la vision matérialiste : c'est ce que propose cet ouvrage. Comme l'indique le mot d'ordre de la collection, la philosophie prend son sens si on l'applique aux défis du quotidien, l'auteur nous invite donc à réfléchir aux défis du monde moderne, afin de tendre vers une humanité plus responsable.
Il importe de trouver une troisième voie, à la fois idéaliste et réaliste, celle où "l'agneau habitera avec le loup". (couv.).



John Rawls, Leçons sur l'histoire de la philosophie morale, La Découverte, 2008.
9782707154613

Robin Fortin, Penser avec Edgar Morin : lire la méthode, Chronique Sociale, 2009


Frédéric Laupies, Premières leçons de philosophie, Presses Universitaires de France, 2009.
2130574629
Penser par soi-même, tel est le but de la philosophie. Mais l'autonomie de la pensée doit se conquérir et philosopher est toujours dangereux : questions et remises en cause dérangeantes, interrogations angoissantes Il faut apprendre à penser sans se disperser ni céder aux effets de mode. A partir de vingt oeuvres classiques, l'auteur montre comment lire un texte philosophique, l'utiliser pour étudier plusieurs notions. (couv.).
Luc de Brabandère, Petite philosophie des histoires drôles, Organisation Editions, 2007
9782212538793

Wittgenstein dit un jour à Keynes : « J'aurais aimé écrire une oeuvre philosophique exclusivement composée de blagues. - Pourquoi ne l'as-tu pas fait ? demande Keynes. - Malheureusement, je n'ai pas le sens de l'humour, rétorque Wittgenstein. Luc de Brabandere relève le défi. 

Quels philosophes s'intéressèrent au rire? Qu'en dirent-ils? - Jeux de mots, calembours... Comment expliquer ce qui provoque l'éclat de rire?
- A quelles fonctions vitales faisons-nous appel lorsque nous éprouvons le besoin de raconter une histoire drôle? - Quelles sont les règles que respectent les «professionnels du rire»?

Sous une plume d'une grande finesse et d'une élégance rare, ce texte incite à la réflexion. Fourmillant en outre d'histoires amusantes, il permet de s'informer tout en se divertissant. (couv.).
--



Jean-Toussait Desanti, Un destin philosophique, Hachette (Pluriel), 2008.
9782012794023
Jean-Toussaint Desanti, Le philosophe et les pouvoirs, et autres dialogues, Hachette (Pluriel), 2008.7820


Pierre Jacèrme, Introduction à la philosophie occidentale, Pocket, 2008.12794016.


Jean-François Pradeau  et al., Histoire de la philosophie, Seuil, 2009.

Si l'histoire de la philosophie a donné lieu à quelques monuments éditoriaux depuis un siècle, très rares ont été les entreprises synthétiques, accessibles aux néophytes comme aux initiés, et retraçant en un unique volume plus de deux millénaires de débats et de révolutions intellectuels. C'est le défi de la présente Histoire de la philosophie, somme rédigée par des spécialistes de toutes nationalités, qui offre une présentation avisée et didactique de l'ensemble de la tradition occidentale, des origines à nos jours. Le lecteur y est guidé parmi la pensée et les oeuvres des principaux philosophes, depuis les premiers penseurs de l'Antiquité grecque jusqu'aux auteurs qui réfléchissent aujourd'hui à notre connaissance de la nature, des nouvelles technologies ou au gouvernement de la cité. Il pénètre en outre au coeur des grandes joutes culturelles, religieuses, scientifiques ou politiques auxquelles les philosophes ont pris part; celles-là mêmes au sein desquelles la philosophie s'est élaborée, renouvelée et ne cesse de poursuivre son questionnement. (couv.).



François Dagognet, Entretiens sur l'enseignement de la philosophie, Little Big Man, 2004.


Paul Meunier, La philosophie du Petit prince, Fides, 2004.


Christian Godin, Dictionnaire de philosophie, Fayard, 2004.


Ferdinand Alquié, Qu'est-ce que comprendre un philosophe, La Table Ronde, 2005.


Christian Godin, La philosophie pour les nuls, Firts, 2006.

La philosophie vous paraît compliquée, ennuyeuse, prise de tête, élitiste? Soit. Mais le pensez-vous vraiment? Le sens de la vie, la beauté, l'amour, la mort : pour comprendre ces concepts, il n'est pas
nécessaire d'avoir fait dix ans d'études, ni de connaître le grec et l'allemand! 

Parce que la philosophie est l'affaire de tous, cet ouvrage vous invite à dialoguer avec les plus grands philosophes : Platon, Rousseau, Nietzsche, Sartre, etc.
Il présente dans un langage accessible un panorama de
l'histoire de la philosophie.



L. De Crescenzo, Histoire de la philosophie moderne de Nicolas de Cuse à Kant, Fallois, 2006.


Collectif, Grand atlas de philosophie, Atlas, 2006.
-

Malgré les idées reçues, la philosophie n'est pas réservée aux élites intellectuelles, elle aborde tous les thèmes et toutes les grandes questions que l'homme se pose. Cet ouvrage vous invite à une formidable aventure, à la découverte des grands philosophes et des principales doctrines. A chaque philosophe est associé une de ses oeuvres, et une question essentielle posée par cette oeuvre : ainsi, Aristote, dans « Physique », se demande si le monde est le fruit du hasard; Henri Bergson, dans «Matière et mémoire», pose la question suivante : l'esprit est-il opposé à la matière ? Quant à René Descartes, il s'interroge dans «Les Passions de l'âme» sur l'impuissance de l'homme devant les passions. La majeure partie de l'ouvrage présente au lecteur les grandes doctrines philosophiques : hédonisme, déterminisme, idéalisme, mysticisme, psychanalyse, utopisme, scepticisme, etc. Peut-on vivre sans croyance? La  science peut-elle améliorer l'homme? Peut-on vouloir l'impossible? Le bonheur n'est-il qu'illusion? Les vérités sont-elles relatives? Autant de questions posées, et pour chacune plusieurs pistes de réflexion, selon le modèle  thèse, antithèse, synthèse. La question est en effet à la base de toute démarche philosophique : chaque idée est examinée d'un point de vue et de son opposé. Un ouvrage indispensable à tous ceux qui souhaitent se lancer dans l'exploration passionnante de la philosophie. (couv.).

Michel Onfray, Contre-histoire de la philosophie (t. 1, l'archipel pré-chérien), Grasset et Fasquelle, 2006.
-

Dans cette Contre Histoire de la philosophie, Michel Onfray se propose d'examiner en six volumes vingt-cinq siècles de philosophie oubliée. Les manuels, les histoires, les encyclopédies, les travaux universitaires, les programmes scolaires, les colloques, les éditions, les traductions évitent soigneusement cet immense continent de la philosophie. Voilà pourquoi nous ne connaissons de cette discipline que ses protagonistes les plus austères et les moins drôles. Pour quelles raisons? Parce que l'histoire de la philosophie est écrite par les vainqueurs d'un combat qui, en gros, opposa idéalistes et matérialistes. 

Avec le christianisme, les premiers accèdent au pouvoir intellectuel pour vingt siècles. Dès lors, ils favorisent les penseurs qui travaillent dans leur sens et effacent consciencieusement toute trace de philosophie alternative. D'où une occultation des matérialistes, des cyniques, des cyrénaïques, des épicuriens, des gnostiques licencieux, des frères et soeurs du Libre Esprit, des libertins baroques, des ultras des Lumières, des utilitaristes anglo-saxons, des socialistes dionysiens, des nietzschéens de gauche et autres continents peuplés de furieux personnages. 

Cette Contre histoire en raconte l'aventure. Le point commun de tous ces individus? Leur goût d'une sagesse praticable, d'un vocabulaire clair, d'un exposé limpide, d'une théorie à même de produire une vie philosophique. A la manière des sages antiques, tous tournent le dos au langage obscur, à la philosophie pour philosophes, aux discussions de spécialistes, aux sujets professionnels pour faire de la philosophie un art de vivre - de bien vivre, de mieux vivre. 

Ces six volumes ramassent sept années du travail effectué par Michel Onfray pour nourrir son séminaire de philosophie hédoniste à l'Université Populaire de Caen créée par ses soins en 2002. Ces textes servent de support à ses improvisions effectuées chaque mardi soir devant plus de cinq cents personnes. Ses cours sont diffusés par France Culture depuis trois années et édités en coffrets de douze CD audio par Frémeaux, avec France Culture et Grasset. Les trois coffrets parus (sur douze prévus) ont déjà permis en moins de deux ans la vente de plus de 150.000 disques. (couv.).


Pour les plus jeunes

Michel Piquemal, Petites pièces philosophiques (expression théâtrale, 8/12 ans), Retz, 2007.
9782725626734

Ces Petites pièces philosophiques proposent une vingtaine de textes inédits de Michel Piquemal. Il y aborde avec humour et profondeur de grands thèmes philosophiques, comme la liberté, la défense des valeurs et des idéaux, la tolérance, la justice... Les dialogues ciselés, le comique de situation et la mise en scène de personnages comme le rusé renard, Nasreddine, Narcisse ou Alice (au pays des folles merveilles...) permettent également d'évoquer les questions qui se posent quotidiennement aux enfants de 8 à 12 ans : doit-on toujours penser à soi avant les autres? faut-il se laisser décourager par les critiques? se laisser influencer par la parole des autres? devons-nous toujours écouter nos désirs? peut-on faire comme on en a envie en toutes circonstances? quelle part d'imagination mène notre vie? que signifie grandir? a-t-on le droit de mentir? qu'est-ce que l'amitié? faut-il se méfier de ce qui nous est étranger? Autant de questions sur lesquelles ces saynètes aideront à réfléchir sans perdre de vue la jubilation du jeu théâtral. (couv.).



Roger-Pol Droit, La philosophie expliquée à ma fille, Le Seuil, 2004.
-

« Philosophie » est un mot qui, souvent, fait peur. On imagine des questions terriblement compliquées, un vocabulaire énigmatique, des livres dont on ne comprend même pas le titre. Ce ne serait pas une activité pour tout le monde. On se trompe, en croyant cela.
Car tout le monde s'interroge sur le sens de la vie, sur la mort, la justice, la liberté... Et chacun est capable de raisonner, d'organiser ses idées. C'est tout ce qu'il faut pour commencer à faire de la philosophie : des questions, et la capacité de réfléchir.
Mais, trop vite rassuré, on risque de tomber dans un autre piège. La philosophie devient tellement simple, tellement banale qu'elle perd tout intérêt. Tout le monde ferait de la philo, comme on respire, sans même s'en rendre compte. On se trompe encore, en croyant cela.
La philosophie n'est ni un casse-tête ni une activité naturelle et spontanée. On peut la pratiquer à différents niveaux, comme on fait de la musique ou du sport, en débutant ou en praticien confirmé, en amateur ou en professionnel. L'essentiel est de bien commencer...
Fidèle à l'esprit de la collection « Expliqué à... », Roger-Pol Droit livre une introduction très accessible aux diverses facettes de la philosophie. (couv.).

.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.