.
-

Pétale (botanique), du celtique pe, article, et dalen, feuille. - Nom donné aux parties dont l'ensemble forme la corolle. Les pétales peuvent être libres ou plus ou moins soudés; dans le premier cas, comme dans le pavot, la corolle est dialypétale (terme remplaçant celui de polypélale) dans le second, comme dans le tabac, la digitale, la corolle est gamopétale (= monopétale de Tournefort).

Quand ou considère isolément un pétale, dans l'oeillet, par exemple, on distingue deux parties essentielles; à la base, la portion rétrécie est l'onglet; à la partie supérieure élargie est la lame. Quelquefois cet onglet, est très peu apparent et même nul dans les roses ou les pétales sont dits sessiles, tandis que dans l'oeillet, l'arabette des Alpes, etc., ils sont onguiculés.

Les pétales sont entiers comme dans le camélia ou échancrés comme dans beaucoup de caryophyllées; dans la mauve, etc., ou dentés ou frangés, dans certains oeillets. Dans la morgeline ou mouron de oiseaux (Stellaria media, ViII.), le limbe ou lame est bifide, c'est-à-dire qu'il est séparé en deux parties jusqu'à l'onglet. Les pétales sont encore réguliers ou irréguliers (G-s.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.