.
-

Péronier, -ère (anatomie), qui a rapport au péroné.
 L'artère péronière, née de la poplitée, descend obliquement en dehors sur le bord interne du péroné jusqu'au tiers inférieur de la jambe. Située d'abord sur le jambier postérieur, puis dans son épaisseur, et couverte par le fléchisseur du gros orteil, le soléaire et les jumeaux, elle donne des rameaux aux muscles de la jambe; arrivée à ce point, elle se divise en, deux branches, l'une postérieure et l'autre antérieure, qui se distribuent à toute la région externe inférieure de la jambe et au pied.

Les Muscles péroniers sont au nombre de trois : 

le grand péronier ou long péronier latéral (péronéo-soustarsien de Chaussier) s'étend d'abord de la partie supérieure externe du péronéà la partie postérieure dé la malléole externe et de là à la partie postérieure du premier métatarsien. Il étend le pied sur la jambe en élevant la pointe en dehors; 

2° le moyen péronier ou court péronier latéral (grand péronéo-sus-métatarsien, Chauss.) s'étend de la face externe du péroné à l'extrémité postérieure du cinquième métatarsien. Il étend le pied sur la jambe en élevant un peu son bord externe; 

3° le petit péronier ou péronier antérieur (petit péronéo-sus-métatarsien, Ch.) se porte du tiers inférieur de la face interne du péroné à l'extrémité postérieure du cinquième métatarsien. Il a les mêmes usages que le précédent. (F.-N.).
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.