.
-

Les péridots 
Rangés dans le groupe des nésosilicates, les péridots sont des minéraux vitreux, d'un vert poireau ou olive de nuances variées, infusibles, rayant difficilement le quartz, demi-transparents et ne devenant opaques que lorsqu'ils sont altéré. Il sont formés de silice, de magnésium et de fer oxydé. Ils cristallisent en prisme rhomboïdal ; leur densité varie entre 3,2 et 3,5.  On en connaît deux variétés principales : la chrysolithe et l'olivine.
  • La chrysolithe comprend toutes les sous-variétés cristallisées; sa cassure est vitreuse, sa couleur est le vert jaunâtre, passant au vert clair, au vert olive et même au vert brun. C'est une pierre généralement peu estimée.

  •  
  • L'olivine (péridot proprement dit), très répandue, est d'une couleur, lorsqu'elle n'est pas altérée, le vert jaunâtre, rappelant celui des olives; dans le cas contraire, elle varie du vert au jaune verdâtre, au brun, etc. On la rencontre à l'état de granulations ou en petits rognons à texture, quelquefois granulaire, avec un éclat vitreux.  C'est le péridot granuliforme de Haüy. On le trouve dans les basaltes et les laves pyrogéniques de l'Etna, du Vésuve, de France, d'Amérique, de Saxe, de Bohème, etc. Ce péridot, lorsqu'il a subi un degré d'altération extrême, prend le nom de limbilite. (F.-N.).


  • [Dictionnaire de Cosmographie][Table de Mendeleev][Terre]

    [Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

    © Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.