.
-

Pectine, acide pectique (chimie). - Il existe dans les organes de la plupart des végétaux une une substance en relation directe avec les matières pulpeuses et les gelées végétales; de cette substance dérivent la pectine et l'acide pectique.

On prépare la pectine en exprimant à froid le jus de poires, précipitant la chaux et l'albumine à l'aide de acide oxalique et du tanin, traitant par l'alcool et abandonnant la liqueur à elle-même. La pectine se précipite sous la forme de filaments gélatineux. C'est une matière neutre soluble dans l'eau et incristallisable.

La pectine soumise à l'action prolongée des alcalis se transforme en un acide d'aspect également gélatineux, on l'appelle l'acide pectique. Ce dernier se tire ordinairement de la pulpe de carottes ou de navets. Le jus clarifié est soumis à l'action du chlorure de calcium, qui donne lieu à un précipité de pectate de chaux, d'où, par l'acide chlorhydrique, on déduit l'acide pectique.

Pectiné (anatomie), du latin pecten, pubis. - Nom donné à un muscle de la partie supérieure et interne de la cuisse. Il est aplati, triangulaire, et s'étend du pubis et de l'éminence ileo-pectinée, au-dessous du petit trochanter; c'est le sus-pubio-fémoral de Chaussier. Il sert à la flexion de la cuisse sur le bassin.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.