.
-

Les Paranéoptères
Les Paranéoptères sont des Insectes piqueurs et suceurs à tout âge, armés de quatre stylets enfermés dans une trompe labiale aspiratrice ou rostre (rhynx = bec, d'où le nom de Rynchotes qu'on leur a aussi donné); les deux ailes antérieures souvent transformées en demi-élytres impropres au vol (leur base est cornée et leur extrémité reste membraneuse, d'où le qualificatif d'Hémiptères ou d'Hémiptéroïdes, qui désigne le principal super-ordre de ce groupe);quelquefois elles sont totalement transformées en élytres ou restent membraneuses comme les postérieures; larves ne différant des adultes que par l'absence d'ailes.

Les Paranéoptères se divisent d'après la conformation de leurs ailes. Les groupes principaux sont :

Hémiptéroïdes (Hémiptères)

Les Homoptères qui ont quatre ailes semblables (homos = semblable; pteron = aile) et se répartissent en Cicadines (avec, notamment, les Cigales, dont les mâles font entendre un bruit avec un appareil musical situé sous leur abdomen.etc.) et en Sternorhynques, qui vivent sur les végétaux (poux des plantes); ils sont de petite taille et la même espèce a des individus à quatre ailes et d'autres aptères. A ce dernier groupe appartiennent le Phylloxéra, les Pucerons et la Cochenille.
Les Pucerons ont des mâles pourvus d'ailes et des femelles aptères. Celles-ci sont seules à exister pendant toute la belle saison et engendrent une dizaine de nouvelles générations de femelles aptères par parthénogénèse puisque les mâles n'existent pas; mais la dernière génération formée à l'automne comprend à la fois des mâles et des femelles; celles-ci, fécondées, donnent des oeufs d'hiver à coque résistante, qui au printemps suivant engendrent une nouvelle génération de femelles aptères.

Les Cochenilles ont également des mâles pourvus seulement de deux ailes et à métamorphoses complètes, et des femelles aptères vivant immobiles, le rostre enfoncé dans les tissus végétaux; une espèce originaire du Mexique produit le carmin, une autre le kermès.

Les Hétéroptères, qui possèdent des demi-élytres : la Punaise des bois et la Punaise des lits, qui possèdent des glandes cutanées métathoraciques dégageant une odeur particulière; puis des sortes de punaises d'eau, les Nèpes et les Ranâtres qui se nourrissent surtout d'autres insectes.

Psocoptéroïdes

Les Anoploures ou Aptères qui comprennent les Poux vivant en parasites sur les Oiseaux et les Mammifères; ils n'ont pas d'ailes et ne subissent pas de métamorphoses. (A. Pizon).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.