.
-

Parabolique (géométrie). - On appelle ainsi lés éléments qui se rapportent à la parabole ou qui ont avec cette courbe quelque chose en commun. C'est ainsi, par exemple, qu'on appelle branches paraboliques las branches infinies de courbes planes qui sont dépourvues d'asymptotes rectilignes.
Mouvement parabolique. - Lorsqu'un point matériel animé d'une vitesse initiale est soumis à l'action unique d'une force constante et constamment parallèle à elle-même, la trajectoire que décrit ce point est une parabole. C'est, par exemple, le cas d'un corps pesant dans le, vide. Le mouvement parabolique des projectiles rentre dans ce cas, et se trouve batte dans tous les cours de mécanique ; c'est une question d'une extrême importance en balistique; le mouvement parabolique, en effet, ne donne pas la solu-tion complête du problème, puisque les projectiles se dé-placent dans l'air, et non dans le vide; mais il fournit une approximation fort précieuse. C'est à cette théorie que se rattaché la parabole de sûreté, qui limite la région hors de laquelle ne peut atteindre un projectile dont on connaît en grandeur la vitesse initiale, ta parabole de sûreté est l'enveloppe de toutes les trajectoires paraboliques particulières que décriraient des prejectiles lancés du même point, avec la même vitesse initiale, mais axes des inclinaisons différentes données à cette vitesse initiale. (C.-A. L.).
 
.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.