.
-

Paludisme

Le paludisme est une maladie est causée par un protozoaire parasite, le Plasmodium; elle transmise aux humains par la piqûre du moustique anophèle femelle; les parasites se multiplient dans le foie, attaquent les globules rouges. Il en résulte des cycles de fièvre, des frissons, et des sueurs, qui s'accompagnent d'anémie. Les décès sont dus aux dommages causés à des organes vitaux et à l'interruption de l'apport sanguin au cerveau. Le paludisme est endémique dans une centaine de pays, pour la plupart tropicaux.


Mouchet, Biodiversité du paludisme dans le monde, John Libbey / Eurotext, 2004.

Un million de morts par an, 500 millions de malades, 2 milliards de personnes à risque, tel est le bilan du paludisme en l'an 2000. Sa répartition et sa gravité varient en fonction des agents pathogènes, des vecteurs et du milieu. Actuellement, 90% de la mortalité du paludisme due à P.falciparum touche l'Afrique tropicale où ne vivent que 10% de l'humanité. Ce continent héberge les vecteurs les plus performants et l'environnement climatique est éminemment favorable à la transmission de la maladie. Les foyers sylvestres d'Asie du Sud-Est, de Nouvelle- Guinée et d'Amazonie sont également sources de cas graves. Dans le reste du monde tropical et subtropical, le paludisme provoqué par P. vivax et/ou P. malariae est moins grave.Cet ouvrage décrit également 50 années de lutte active contre le paludisme, succession de périodes d'euphorie et de dépression qui n'ont pas entamé la foi des chercheurs dans l'élimination de ce fléau.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.