.
-

Opposé (géométrie). - Ce mot est d'un usage continuel en géométrie, pour représenter des éléments de figures qui ont entre eux une certaine corrélation symétrique. Ainsi. dans une courbe à centre O, si MOM' est un diamètre, on dit que les deux points M, M' sont opposés; de même dans une surface à centre. Dans un triangle ABC, les sommets ou les angles A, B, C, sont opposés aux côtés BC, CA, AB, respectivement, et réciproquement BC est opposé à A, etc. Dans un tétraèdre ABCD, on dit que le sommet A et la face BCD sont opposés; et que les arêtes AB, CD sont, opposées. Dans lui polygone dont le nombre des côtés est. impair, on dit souvent qu'à un sommet A est opposé le côté qui serait traversé en son milieu par le rayon AO prolongé, si le polygone était régulier et convexe. Dans un polygone dont le nombre des côtés est pair, les sommets sont opposés deux à deux, ainsi que les côtés. Cette appellation facilite et abrège beaucoup certains énoncés. Nous n'en voulons pour exemple que celui de l'hexagone de Pascal : « Les côtés opposés d'un hexagone inscrit dans une conique se rencontrent en trois points en ligne droite », qui serait, sans cette ressource, beaucoup plus long et beaucoup moins clair.

(Dans l'art héraldique, on dit que deux pointes sont opposées quand l'une est dirigée vers le haut, l'autre vers le bas de l'écu, placées ainsi en sens inverse).

.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.