.
-

Ocres (minéralogie, chimie, technologie). - Les ocres sont des substances argileuses mélangées avec une proportion d'oxydes de fer assez forte pour qu'on puisse les employer comme matières colorantes. Les carrières ou mines d'ocres sont très répandues à la surface du globe. La préparation des ocres est très simple, le produit naturel est soumis à des lévigations et à des broyages successifs avec l'eau ou l'huile, qui donnent des poudres à divers degrés de ténuité.

Les ocres jauges sont les plus abondantes : telles sont celles du centre de la France et celles qui viennent de la Saxe; les peintres les connaissent sous différents noms, terre de montagne, terres d'Italie, etc.

On obtient les ocres rouges en grillant les ocres jaunes soit en poudre soit en morceaux; c'est ainsi qu'on obtient les terres rouges d'Italie, le rouge indien, le rouge de Prusse, etc.; mais il y a aussi des ocres rouges naturelles, à cause du peroxyde de fer anhydre qu'elles renferment : telles sont la craie rouge ou sanguine de Bohème, le rouge d'Almagra (Espagne), etc.

Le brun van Dick, la terre de Sienne, la terre d'ombre, sont des substances analogues aux ocres qu'on emploie, soit à l'état naturel, soit après calcination. Les deux dernières substances renferment une certaine proportion de manganèse.

.


Dictionnaire cosmographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.