.
-

Oblique (Géométrie). - Quand une ligne droite n'est pas perpendiculaire à une autre ligne droite, (ou à un plan), on dit qu'elle est oblique sur cette ligne (ou sur ce plan). Lorsque d'un point on mène, à une droite ou à un plan, une perpendiculaire et des obliques, la perpendiculaire est plus courte que toute oblique; des obliques qui s'écartent également du pied de la perpendiculaire sont égales, et la réciproque est vraie. Il s'ensuit que d'un point on ne peut mener à une droite que deux obliques égales, et que le lieu des pieds des obliques égales menées d'un point à un plan est un cercle ayant pour centre le pied de la perpendiculaire.

En topographie, pour la représentation figurée des terrains, on distingue la lumière verticale et la lumière oblique, correspondant aux deux conventions que l'on peut faire sur la façon dont on suppose le terrain éclairé.

En géométrie descriptive, on a quelquefois à considérer des projections obliques, c,-à-d. faites parallèlement à une direction donnée, qui n'est pas perpendiculaire au plan sur lequel on fait la projection. (C.A. Laisant).
 

.


Dictionnaire Idées et méthodes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.