.
-

Les médailles italiotes
On donne le nom de médailles italiotes aux médailles frappées par les peuples de l'ancienne Italie autres que les Romains, spécialement par les Grecs de la partie méridionale. Les plus anciennes sont incuses, et paraissent remonter jusqu'à l'an 620 av. J.-C. Une particularité qui ne se rencontre nulle autre part, c'est que le revers des pièces de Populonia est lisse. 

Chez les Grecs, la monnaie véritable était l'argent; ils regardaient l'or comme une marchandise, et le bronze comme un appoint : chez les Italiotes, au contraire, le bronze servit d'étalon à la monnaie. On mettait d'ordinaire pour type l'image de la divinité principale honorée dans la ville où la pièce était frappée: ainsi, à Tarente, c'était Taras, fondateur de la ville; à Cumes, l'amazone Cymé, fondatrice de Cyme en Éolide, dont cette ville était une colonie; à Posidonia, Neptune (en grec Poséidôn).

Une classe particulière de monnaies italiotes se compose de celles qui furent frappées pendant la Guerre sociale (90-88 av. J.-C.). On y trouve les noms de plusieurs des chefs qui s'y distinguèrent. Les types représentent la tête de l'Italie personnifiée, un groupe de guerriers faisant alliance, l'image de la Victoire ou de Mars, le taureau italique terrassant le loup romain, etc.  (D.).

.


[Histoire culturelle][Biographies][Dico des arts]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.