.
-

La numismatique de la Perse antique
Les Perses paraissent s'être servis de la monnaie principalement dans leurs relations avec des mercenaires et les peuples maritimes de l'Empire dont on prenait les navires car il ne paraît point que les Perses aient jamais eu une marine à eux. Ils employaient les métaux précieux pour l'échange à l'intérieur, mais au poids. Dans le trésor de Darius, l'or monnayé était en très petite quantité. Darius, fils d'Hystaspes, fit frapper les premières monnaies perses qui, de son nom, furent appelées Dariques. En voici une dont le droit montre le roi traîné dans un char, et le revers la galère phénicienne portée sur les flots.
Monnaie perse : darique.
Darique.

D'autres Dariques frappées par Xerxès représentent le roi, tantôt en sagittaire avec la tiare sur la tête, le genou en terre, et l'arc, empblème du rang souverain, comme ci-dessous; tantôt sur le char. Hérodote nous montre le grand roi porté en litière, mais montant sur un chariot pour traverser les villes et les endroits populeux. Sur certaines Dariques figure, à la proue des navires, le Patèque, divinité phénicienne, mais difforme : elles portent souvent des légendes phéniciennes. On a frappé des Dariques en or et en argent de simples et de doubles Dariques.

Monnaie perse : darique.
Les Cyzicènes, monnaies de Cyzique, le plus grand centre oriental de fabrication monétaire, paraissent s'être substituées peu à peu aux Dariques, qui avaient une grande réputation de pureté. Les plus anciennes Cyzicènes peuvent être attribuées à Crésus : on a cru lire sur plusieurs le nom de Cyrus, qui aurait été substitué à celui de Crésus après la conquête de la Lydie. (D.).
.


[Histoire culturelle][Biographies][Dico des arts]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.