.
-

Villanelle

Villanelle, n. f. d'origine ital. - Les Villanelle alla Napolitana, qui eurent quelque succès vers le milieu du XVIe s. étaient de petites compositions à 3, quelquefois à 4 voix, dénuées de tout intérêt harmonique ou contrepointique et qui plaisaient seulement par leur facilité. 

Rugg. Giovanelli a composé un livre de 22 pièces à 3 voix intitulées Villanelle e Arie alla Napolitana, qui a eu plusieurs éditions à partir de 1588. Sigism. d'India en a publié 2 livres à 3 voix en 1610 et 1612, Villanelle alla Napolitana; Luca Marenzio, 1er Livre de villanelles à 3 voix, 1584, 5e livre en 1587. (Voy. Villotte).

Les villanelles ou chansons champêtres furent à la mode en France sous le règne de Henri IV. Quelques-unes se conservèrent jusqu'au début du XVIIIe s. et furent englobées sous le titre de brunettes ou petits airs tendres, dans les recueils anonymes de Ballard. La villanelle était une petite chanson tendre, très simple et facile à chanter.

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.