.
-

La Vie parisienne, opérette en quatre actes et cinq tableaux, paroles de H. Meilhac et Ludovic Halévy (Palais-Royal, 31 octobre 1866). C'est une amusante bouffonnerie musicale, écrite sur un livret plein d'imprévu et de fantaisie. - Le vicomte Raoul de Garde-Feu s'est emparé, au débarcadère du chemin de fer, d'un baron suédois dont la femme est fort jolie, et lui fait les honneurs de la capitale, dans une série de mystifications extravagantes. Il installe le baron de Gondremark et la baronne dans son propre appartement, en leur faisant croire qu'ils sont au Grand-Hôtel; il improvise en leur honneur une fête chez un certain amiral suisse, dont les invités sont des domestiques travestis. La pièce s'achève dans un salon du café Anglais. La partition d'Offenbach, d'une gaieté endiablée contribua au vif succès de cette pièce, dont plusieurs motifs sont restés populaires.
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.