.
-

Unisson. - État de deux sons identiques entendus en même temps. L'unisson n'est pas un intervalle, ou il est un intervalle nul. On dit de deux ou plusieurs exécutants qu'ils chantent ou jouent à l'unisson, lorsqu'ils exécutent ensemble la même partie vocale ou instrumentale. Un choeur à l'unisson est l'exécution en choeur d'une même mélodie. C'est le mode d'interprétation du chant liturgique, qui ne comporte aucune partie harmonique, et du chant populaire, interprété par des chanteurs d'instinct.

Les compositeurs ont tiré quelquefois de grands effets d'une mélodie ou d'un passage à l'unisson, opposé aux effets d'harmonie. Le "grand unisson" des violoncelles, au Ve acte de L'Africaine, de Meyerbeer, a été célèbre. L'exécution d'une partie à l'unisson d'une autre s'indiquait dans tes partitions anciennes par le mot unisson ou par l'abréviation Un' qui dispensait le copiste de répéter la notation de la partie principale sur les portées des voix ou des instruments qui devaient la suivre.

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.