.
-

Trope

Trope, n. m. - Dans la musique antique et le haut Moyen âge, synonyme de ton de transposition, ou de ton d'une façon absolue. 
Trope. - Pièce liturgique formée par l'intercalation de paroles et de notes nouvelles dans le cours d'une mélodie et d'un texte préexistants. Les tropes furent en grande faveur pendant les IXe-XIe s. On en forma des livres entiers appelés tropaires. Tous les chants de l'Ordinaire de la messe furent ornés de tropes qui en paraphrasaient le texte et qui en allongeaient la mélodie. Certains restèrent en usage jusqu'au XVIIIe s. On peut citer un exemple moderne, d'intercalation analogue aux tropes dans la Messe de Sainte-Cécile, de Gounod (1855). Dans l'Agnus Dei, le ténor introduit les paroles Domine, non sum dignus, etc., qui sont reprises par le soprano après le second Agnus. Bien qu'admirée et vantée par Saint-Saëns, cette intercalation est extra-liturgique.
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.