.
-

 
La Traviata
Opéra de Verdi
La Traviata est un opéra italien en quatre actes, paroles de Francesco Maria Piave, musique de Verdi, représenté  à Venise sur le théâtre la Fenice, en 1853. l'ouvrage, traduit en français, fut représente au Théâtre-Lyrique le 27 octobre 1854, sous le titre de Violetta, avec un succès éclatant. Il passa ensuite sur la scène de l'Opéra-Comique, où on lui rendit son titre italien, la Traviata.

Livret. 
Le livret n'est qu'une paraphrase réduite de la Dame aux camélias, d'Alexandre Dumas fils. Violetta de Saint-Y mène une existence tumultueuse, dissipée avec son amant Rodolphe d'Orbel (Alfredo, dans le livret italien). Le père de celui-ci va trouver la courtisane et tente des efforts désespérés pour lui arracher son fils. 

Touchée par ses prières, Violetta quitte Rodolphe, qu'elle aime, et cherche vainement à l'oublier en se lançant dans les scènes vertigineuses des bals et des jeux.

Compromise, outragée, elle devient odieuse à Rodolphe, qui sen éloigne en la maudissant. La malheureuse femme arrive bientôt au dernier degré de la phtisie. Etendue sur son lit, elle meurt dans les bras de Rodolphe accouru près d'elle, pendant qu'on entend au dehors la bacchanale du mardi gras.

Partition.
Bien que l'instrumentation soit un peu négligée, l'oeuvre de Verdi, d'une inspiration généreuse et pathétique, est une des meilleures du maître. 

Au premier acte, citons le choeur, dans lequel se trouve le brindisi : Buvons, ami; l'air de Violetta : J'hésite encore, suivi de l'allegro brillant Pour jamais, ta destinée... et du duo de Violetta et de Rodolphe. 

Au second acte, l'air de Rodolphe : A toi, mon or; le duo de d'Orbel père et de Violetta; la scène entre le père et le fils et les couplets de d'Orbel : Lorsqu'à de folles amours

Au troisième acte, le choeur des bohémiens, celui des matadors et la finale. 

Au quatrième acte, la romance touchante de Violetta : Adieu, tout ce que j'aime; le choeur des masques; le duo passionné de Rodolphe et de Violetta, une des merveilleuses inspirations de Verdi. (NLI).

Vidéo Youtube.
La Traviata, 1988,  par l'orchestre philarmonique de Londres ; avec : Marie McLaughlin (Violetta), Walter MacNeil (Alfredo), Brent Ellis (Germont). Durée : 2 h 14 mn.
-

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.