.
-

Séquence

Séquence, n. f. du lat. sequentia, suite. Sorte de pièce liturgique des églises latines occidentales, qui était au début (VIIIe-IXe s.) une vocalise et à laquelle des paroles furent ajoutées pour la mieux fixer dans la mémoire des chantres. Le nom de séquence vient de ce que ces pièces étaient une suite ou un développement mélodique joints à une mélodie déjà vocalisée, soit notamment aux alleluias de la messe et aux répons de l'office.

La séquence était exécutée par deux choeurs se répondant en forme d'écho, de strophe en strophe, avec une finale chantée par les deux choeurs réunis. Lorsqu'on ajouta des paroles aux séquences, on en fit des proses, dont la forme littéraire était calquée sous la forme mélodique. La séquence est regardée comme d'origine byzantine. C'est un des emprunts que le chant romain, à ses origines, a faits aux usages des églises de Grèce et d'Orient.

La séquence consiste musicalement en phrases plus ou moins longues, aux incises de dimensions variées, répétées deux à deux, quelquefois entremêlées, et habituellement encadrées d'une phrase d'entrée et d'une finale. Ce caractère, musical est passé aux paroles adaptées sur les séquences, ou à celles que l'on composa ensuite à l'imitation des premières. 

Plus tard (XIIe-XIIIe s.), les proses ou séquences, en conservant le même cadre, devinrent rythmiquement analogues aux chansons. Les proses primitives chantées à Jumièges, celles de Notker de Saint-Gall rentrent dans le premier type; les plus remarquables du second sont celles d'Abélard et d'Adam de Saint-Victor.

L'école allemande contrapontique indique par le terme Sequenz une suite de notes répétées sur les mêmes degrés ou sur d'autres, ou une série d'accords telle que la marche harmonique des auteurs français.  (Michel Brenet).

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.