.
-

Scola cantorum

Scola cantorum, t. lat. signifiant « association des chantres ». -  Association de chantres liturgiques, fondée à Rome par Grégoire le Grand à la fin du VIe s. Le mot scola, dans la langue juridique latine, signifiait une association de personnes ayant mêmes intérêts professionnels. La Scola cantorum romaine, qui fournissait des chantres aux basiliques de Saint-Pierre et de Saint-Jean-de-Latran, était en même temps une école où s'enseignaient et se conservaient les principes du chant liturgique

A l'imitation de la Scola cantorum romaine, les grandes cathédrales et abbayes voulurent avoir la leur. Peu à peu, il s'en fonda dans les principales églises de tout l'Occident : le terme a toujours continué d'être employé dans les livres liturgiques latins pour désigner ce qu'on appelle habituellement en France la maîtrise ou la manécanterie. Au la fin du XIXe s., ce terme a été repris pour désigner des groupements libres ou des associations consacrées principalement à l'étude et à la  pratique du chant religieux. Ce fut là l'origine de la fondation par Ch. Bordes, Al. Guilmant et d'Indy, sur l'initiative de l'abbé Perruchot, en 1896, de l'école devenue justement célèbre.  (Michel Brenet).

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.