.
-

Reprise

Reprise, n. f. - Répétition d'un morceau ou d'une partie de morceau. La reprise est indiquée dans la notation par une double barre verticale qui traverse la portée et qui est munie de deux points, du côté où commence et finit la partie à répéter, de deux points de chaque côté, si les deux parties qu'elle sépare doivent être toutes deux répétées à leur tour. 

Dans l'ouverture française de Lulli et de son école, on donnait le titre de reprise au 2e mouvement, qui était toujours joué 2 fois. Ce titre est d'ailleurs antérieur à l'ouverture. On le trouve déjà dans les livres de danceries du XVIe s. Le recueil imprimé en 1551 par Susato comme 3e livre de danceries place quelquefois après les basses danses et les bergerettes une ou deux « reprises » ou second mouvement. 

Ce mot a donc changé de sens. Dans la musique instrumentale du XVIIe et du XVIIIe s., il était d'usage, pour les pièces en solo, que la répétition ou reprise fût faite avec variation improvisée ou « double ». La reprise est de règle dans la première partie des allegros classiques. Les chefs d'orchestre allemands et les musiciens allemands du « Quatuor florentin » paraissent avoir donné les premiers exemples de suppression de la reprise dans les allegros des symphonies de Beethoven

Reprise est aussi un terme de facture. Dans les jeux de fourniture, à l'orgue, et les jeux de cymbales, qui sont composés de 3 jusqu'à 7 rangées de tuyaux, il y a reprise toutes les fois que dans une nouvelle rangée figurent des suites de tuyaux rendant les mêmes sons que tout ou partie de la rangée précédente. (Michel Brenet).
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.