.
-

Redoublement

Redoublement, n. m. - Transport d'un intervalle à l'octave ou à plus d'une octave de distance. Dans l'harmonie, transport semblable d'un ou plus d'un des intervalles qui constituent un accord. Les règles du style rigoureux commandent d'éviter le redoublement de la note supérieure d'un accord et celui de la note sensible dans les renversements des accords de dominante et de sensible, lorsque ces accords sont suivis de l'accord de tonique. Le redoublement est forcé dès que l'on dispose l'harmonie à plus de trois parties; mais alors interviennent des règles qui prescrivent le choix des intervalles à doubler. La fondamentale est bonne à doubler, sauf exceptions (sauf dans l'accord de quinte diminuée du 7e degré où elle se trouve être la note sensible du ton). 

Les accords dits de premier ordre peuvent, en général, se doubler. On ne doit pas doubler une note ayant un mouvement obligé. La tierce majeure se double quand elle n'est pas note sensible.

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.