.
-

Pot-pourri

Pot-pourri, n. m. - Assemblage de fragments d'origines diverses et qui peuvent se juxtaposer soit pour obtenir un effet comique, soit pour réunir des allusions à un même sujet. Le Moyen âge a ainsi connu la fatrasie, purement mélodique, et plus tard la fricassée, d'ordre polyphonique, nommée aussi quodlibet (quolibet). Le terme pot-pourri, au sens musical, semble apparaître au XVIIIe s. Le 3e recueil de Brunettes, publié par Ballard en 1711 contient une longue pièce intitulée Pot-poury, qui occupe dix pages et dont le texte sans suite contient quatre-vingts vers, avec les thèmes notés et juxtaposés, ensemble de chansons sans liaison. On trouve sous ce titre en 1790 Le Serment civique, pot-pourri national pour le piano-forte, etc., par Ponteau; en 1793, La Révolution du 10 août, sous le même vocable, par Lemière, etc. Au XIXe s., les pots-pourris extraits d'opéras et traités en fantaisie pour piano connurent une grande vogue. (Voy. aussi Priamel).
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.