.
-

Plein-Jeu

Plein-jeu, n. m.  - Réunion de plusieurs  jeux de l'orgue en vue d'obtenir de grands effets de sonorité. Au XVIIe et au XVIIIe s., le plein-jeu se composait du prestant, du bourdon, de la doublette, de la cymbale et de la fourniture, auxquels on ajoutait, si l'on en disposait, les huit-pieds et seize-pieds (Nivers, Dom Bedos). Les variantes apportées à ces combinaisons n'en changeaient pas le principe, qui était l'union des jeux de fonds avec les jeux de mutation. Les organistes modernes, disposant d'un mécanisme perfectionné, combinent avec le plein-jeu ancien, les jeux de fonds et d'anches employés en masse, ce que l'on regardait autrefois comme incompatible.
On nomme aussi plein-jeu une pièce d'orgue écrite pour l'emploi de cette registration : les pleins-jeux sont à la fois majestueux et brillants.
Le terme plein-jeu s'emploie également dans l'harmonium comme synonyme de grand-jeu.
Enfin, dans la pratique des instruments à archet, le plein-jeu consiste à donner le maximum de sonorité.
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.