.
-

Mandoline

Mandoline, n. f. - Instrument à cordes pincées, à manche, diminutif de la mandore, ou mandola, à laquelle elle succéda dans le XVIIIe

On en distingue deux genres principaux, la mandoline napolitaine, qui est la plus répandue, surnommée quelquefois mandoline violon à cause de l'accord de ses 4 cordes doubles, dont la plus grave est filée, et la mandoline milanaise, dite aussi mandoline guitare, montée de 6 cordes doubles.

De jolies mandolines anciennes ornées d'incrustations figurent dans quelques musées.

Les cordes de la mandoline se griffent à l'aide d'un petit plectre en écaille, ou en ivoire, ou en bec de plume, appelé médiator. On enseigne deux manières d'attaquer, le détaché et le tremolo, celui-ci étant destiné à remplacer les notes tenues et s'obtenant par un va-et-vient rapide du médiator. 

Grétry a composé pour deux mandolines, jouées à l'unisson, avec deux violons, et un violoncelle, l'accompagnement de la sérénade de L'Amant jaloux (1778), qui se chante dans la coulisse. Paisiello, dans Le Barbier de Séville (1780) et Mozart, dans Don Giovanni (1787), ont pareillement destiné à la mandoline les accompagnements de deux sérénades. 

Le sculpteur Paul Dubois a mis aux mains de son célèbre Chanteur florentin, qui porte le costume du XVIe s., une mandoline copiée sur un instrument napolitain de la fin du XVIIIe s. (Michel Brenet).

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.