.
-

Madame l'Archiduc, opéra bouffe en trois actes, par Albert Millaud, musique d'Offenbach (Bouffes-Parisiens, 2 novembre 1874). - Une servante d'auberge, Marietta, qui vient de se marier, est prise, par suite d'un quiproquo, pour une comtesse qu'on veut arrêter. Elle inspire une subite passion à un archiduc extravagant et fantoche, et celui-ci, après avoir voulu l'épouser, la dote et la rend à son mari. Sur cette donnée fantaisiste, Offenbach a écrit une partition alerte et, spirituelle, dont les morceaux les plus applaudis sont le choeur des conspirateurs, la chanson du P'tit bonhomme et les couplets de Marietta. (NLI). 

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.