.
-

Follia

Follia, n. f. - Ancienne danse à laquelle on assigne une origine portugaise et dont le nom, dans cette langue et en espagnol, désigne encore une « danse fort gaie ». Don Pedro ler qui régna sur le Portugal de 1357 à 1367, passe pour l'avoir aimée « avec passion ». On la dansait à deux personnages ou en solo. C'est de cette façon qu'elle est encore mentionnée, en 1689, par Mme de Sévigné

Un ancien air de Follia se trouve dans un manuscrit italien de 1613 et a été publié par L. Torchi. Son rythme ternaire avec note tenue remplissant les mesures paires est reconnaissable dans une Partita sopra follia de Frescobaldi (1614) et dans des pièces de Colonna (1627) et de Schmelzer (1667). Mais sa célébrité est due aux variations composées par Michel Farinel et par Corelli. Les premières, connues sous le nom de Farinel's Ground, furent insérées dans The Division Violin, de Playford (1685). Celles de Corelli terminent son cinquième oeuvre de Sonates.

Le titre de Folies d'Espagne reste attaché au thème traité par ces deux violonistes et conservé longtemps comme timbre de cantique populaire qu'ont employé accessoirement d'Anglebert et J.-S. Bach; Cherubini l'a rappelé dans l'ouverture de son opéra-comique Hôtellerie portugaise (1798), et Liszt, dans sa Rhapsodie espagnole, pour piano (op. 48). Mais ce titre ne préjuge pas une provenance espagnole, et il est bon de remarquer que Farinel avait également composé ou varié un air Folie d'Angleterre, qui n'a pas été conservé.

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.