.

-

Enchaînement


Enchaînement, n. m. - Jonction de deux ou plusieurs accords. Les règles classiques de l'harmonie soumettent le choix de chaque accord à la considération de la nature et de la situation de l'accord qui le précède et de celui qui lui succède; elles multiplient les prohibitions, défendent les quintes et octaves consécutives, visibles ou cachées, les fausses relations, l'emploi de deux accords de quarte et sixte de suite, à moins que le second ne soit un accord de quarte augmentée et sixte; elles recommandent, si l'on a le choix entre plusieurs accords, de préférer ceux qui ont entre eux des notes communes. Ces lois sont depuis longtemps enfreintes dans la pratique, et l'on signale aujourd'hui comme un des faits qui leur sont le plus délibérément opposés les enchaînements d'accords dissonants se succédant par degrés conjoints en mouvement semblable dans toutes les parties, et n'ayant entre eux aucune note commune. C. Franck en fournit un exemple dans la finale de sa Symphonie, sous forme d'accords de 9e, D'autres enchaînements également hardis sont relevés dans La Mer, de Debussy (1905), dans un Prélude de Ch. Koechlin. 
On nomme aussi enchaînement le rattachement de deux morceaux dans une composition en plusieurs mouvements. Le Scherzo et le Finale de la Symphonie en ut mineur, de Beethoven, offrent un des plus célèbres exemples d'enchaînements; ses Sonates, ses Quatuors (op. 95, op. 131) en présentent d'autres. A l'époque actuelle, il n'est pas rare de voir toutes les parties d'une oeuvre instrumentale se tenir étroitement rattachées, de même que, dans la musique dramatique, toutes les scènes se relient logiquement sans séparation jusqu'à la fin de l'acte. Dans le commencement de cet usage, l'inscription  « enchaînez » ou « attacca » avertissait les exécutants de la continuité du plan. On regarde aujourd'hui comme inutiles ces indications, auxquelles la notation supplée.

.






Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z




[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.