.
-

Embouchure

Embouchure, n. f. - Partie d'un instrument à vent, sur laquelle s'appliquent les lèvres de l'exécutant, pour y jouer le rôle d'anches battantes, dans la production du son. Le diamètre de l'embouchure augmente avec la gravité de l'instrument. Sa forme exerce une grande influence sur le timbre. On y distingue le bassin et le grain : 
Le bassin est curviligne dans la trompette, le trombone, le cornet, le clairon, le tuba; il est conique dans le cor et les bugles

Le grain, qui s'ouvre au centre et au fond du bassin, forme la partie la plus rétrécie de l'embouchure et sert de jonction entre celle-ci et le tube de l'instrument. Plus le grain est rapproché des lèvres, et plus le son est éclatant. 

Le bassin est donc très peu profond dans la trompette de cavalerie, tandis que dans le cor il s'allonge et se confond avec le grain. Le changement d'embouchure modifie donc la sonorité, et l'on ne peut pas sans dommage pour le timbre spécial de chaque instrument transporter l'embouchure de l'un à l'autre, comme le font quelques artistes qui jouent de plusieurs instruments. 

Dans l'embouchure dite de flûte, qui est celle des jeu d'orgues portant ce nom, l'air se brise, en pénétrant dans le tuyau, sur une lance fixe taillée en biseau. La position, les dimensions et la direction de la bouche n'ont pas moins d'importance, pour le timbre des jeux de l'orgue, que celles de l'embouchure pour les instruments à vent. Les calculs les plus minutieux président à leur construction.

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.