.
-

Divertissement

Divertissement, n. m. -  Épisode introduit dans le plan d'une fugue et formé d'une suite d'imitations du sujet, du contre-sujet ou de thèmes accessoires.
Un divertissement est aussi un petit opéra de circonstance, avec ballet. L'Églogue de Versailles, de Lulli (1688), Le Triomphe de la République, de Gossec (1793), ont .porté ce titre. Le même nom sert à désigner le ballet introduit dans un « grand opéra », dont souvent il suspend l'action.
Au XVIIIe s., un divertissement était une composition instrumentale du genre de la sérénade, et de la cassation, formée de petites pièces de divers mouvements, dont deux au moins étaient des menuets et qui s'exécutaient soit en plein air, soit comme « musique de table » pendant un repas princier. Mozart a écrit de 1775 à 1777 six divertissements pour petit orchestre d'instruments à vent, destinés au service du prince-évêque de Salzbourg. Quelques maîtres modernes donnent le même titre à des compositions de style sérieux, mais de forme libre, destinées de préférence aux instruments à vent. Tels sont Chansons et danses, Divertissement pour instruments à vent, de V. d'Indy (1898), et Divertissement pour instruments à vent et piano, de Albert Roussel (1906).
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.