.
-

 
La Damnation de Faust
Opéra de Berlioz
La Damnation de Faust est une légende dramatique en quatre parties, musique d'Hector Berlioz, exécutée à l'Opéra-Comique le 6 décembre 1846. L'ouvre exécutée à l'Opéra-Comique était d'une conception et d'une forme si nouvelles, qu'elle ne fut pas comprise et dérouta le public ett la critique. Il fallut son triomphe à l'étranger, il fallut la mort de Berlioz, qui avait su accumuler contre lui tant de haines et de rancunes, pour qui une réaction se produisit en sa faveur et qu'elle obtint  à Paris le grand l'oeuvre, dans son intégralité, fut exécutée simultanément, aux concerts populaires de Pasdeloup et à ceux du Châtelet, elle commença à produire sur le public une impression profonde. Les concerts Lamoureux s'en emparèrent à leur tour.

La passion, la grandeur, la poésie, le sentiment de la nature et du pittoresque, tout, jusqu'à la note comique et nature tout a sa place dans cette étonnante partition de la Damnation de Faust, si prodigieuse par sa variété même et par la puissance de l'émotion qu'elle excite. Il en faudrait citer toutes les pages : la marche hongroise, le choeur de la fête de Pâques, la chanson du rat et celle de la puce, la scène exquiso des bords de l'Elbe, avec le délicieux ballet des sylphes, la chanson latine des étudiants, la ballade si curieuse du roi de Thulé, la romance de Marguerite : D'amour l'ardente flamme; le duo : Ange adoré, la sérénade de Méphistophélès, l'admirable invocation à la nature, et cette gigantesque course à l'abîme, qui semble reculer les bornes de la puissance musicale... Il faudrait analyser tout cela pour se rendre compte de la couleur que Berlioz a su imprimer à son oeuvre, pour en faire ressortir toutes les beautés, pour voir le parti qu'il a tiré de l'orchestre, les effets nouveaux qu'il en a obtenus; pour caractériser enfin la puissance d'une oeuvre si originale, si neuve et si prodigieusement personnelle.  (NLI).

Vidéo Youtube.
La Damnation de Faust, par l'orchestre synphonique de Chicago, 1989. Chef d'orchestre : Georg Solti; avec Anne Sofie von Otter (Marguerite), Keith Lewis (Faust), José van Dam (Méphistophélès). Durée : 2 h 10 mn.
-

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.