.
-

Coulé

Coulé, n m. - Ornement mélodique, ou agrément consistant en l'introduction d'une note intermédiaire entre les deux termes d'un intervalle de tierce, en montant ou en descendant.

La notation du coulé, chez Chambonnières, Muffat, Couperin, est figurée par une barre oblique traversant la tierce, comme dans la notation de l'acciacatura. L'Affilard, qui l'appelle coulement, l'indique par un petit signe de liaison et lui donne la signification d'une appogiature brève. 

Chez Bach et chez Marpurg, cet ornement se confond avec le flatté. Emmanuel Bach consacre cette réunion sous le nom de Schleifer (en anglais Slide) et se sert de petites notes, jouées avant la note principale. 

Dans la musique moderne, le coulé s'exprime en notes ordinaires et s'incorpore au dessin mélodique.

On donne aussi le nom de coulé au signe de liaison qui s'étend au-dessus d'un fragment noté et qui prescrit son exécution d'un seul coup d'un archet ou d'une seule respiration. L'emploi judicieux et l'observation de ce signe fixent les nuances du phrasé.
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.