.
-

Chant de Castor, en grec kastoreion mélos, en latin canticum castoreum, se chantait dans les armées lacédémoniennes sur un air de marche militaire. II se composait d'une invocation à Castor et de l'éloge de ses exploits. Lorsque les Spartiates étaient en présence de l'ennemi, le roi, après le sacrifice, leur ordonnait de mettre des couronnes sur  leur tête, et aux musiciens de jouer sur la flûte l'air de Castor : lui-même entonnait le chant, et c'était le signal de la charge : les soldats s'avançaient en cadence, d'un pas grave, d'un air joyeux, et les rangs serrés (Plutarque, Vie de Lycurgue, § 22, et Dialogue sur la musique, § 20; Thucydide, liv. V; § 70). Dans la 2e Pythique, V. 125-130, Pindare fait allusion à un hymne castorien qu'il avait composé.
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.