.
-

Cabalette

Cabalette, n. f. tiré de l'italien. - Petite pièce de chant facile à retenir, et dont l'effet repose sur le retour uniforme du même dessin rythmique, ou bien phrase musicale d'un rythme bien marqué et d'un mouvement accéléré, par laquelle on termine un air, un duo, un trio, un morceau d'ensemble, et qui se répète deux fois

On cite comme l'un de ses plus anciens exemples l'air La bella imagine, dans Paride e Elena de Gluck (1770). Vers 1820, la vogue de la cabalette, assurée par les opéras de Rossini, était assez prononcée pour sembler une « invasion  », qui excitait l'inquiétude de Simon Mayer. Le même titre fut donné un peu plus tard à la strette, ou partie finale avec ensemble, des duos d'opéras italiens, et notamment de ceux de Verdi.

C'est aussi, en termes vulgaires, le coup de fouet donné au morceau et destiné à faire applaudir les exécutants. (B.).

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012 - 2013. - Reproduction interdite.