.
-

Broderie

Broderie, n. f. - Dans son acception générale, ce mot désigne en musique toute espèce de fioriture ou de formule ornementale ajoutée à une mélodie; les théoriciens modernes le réservent à la catégorie de sons accessoires que Gevaert a appelés « notes amplificatives » et qu'il a comparés à « des excroissances ornementales produites autour du tronc mélodique ». 

On classe la broderie, ainsi entendue, parmi les « artifices mélodiques », et on la soumet à des règles minutieuses, d'après lesquelles la broderie est dite inférieure ou supérieure, diatonique ou chromatique; elle se pose sur l'un des degrés voisins du son principal, appelé « note brodée »; elle peut être double, si elle touche, après la note brodée et avant d'y revenir, le degré au-dessus ou au-dessous; sa durée est facultative, mais les valeurs faibles sont recomnmandées; elle se place de préférence sur le temps faible ou la partie faible du temps; on l'admet dans plusieurs parties harmoniques à la fois; elle se différencie de la « note de passage », en ce qu'elle implique le retour au son principal, au lieu d'aboutir à un son nouveau. (Michel Brenet).

.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.