.
-

Bayadères

Bayadères (du portugais bailadeira, danseuse), femmes de l'Inde qui s'adonnent au chant et à la pantomime; elles sont plus souples que gracieuses. On en distingue 2 classes principales : les devadasis, c.-à-d. esclaves des dieux, choisies parmi les enfants non encore nubiles et sans défauts physiques des familles Vaicia et Soudra, sont consacrées au service des temples, chantent et dansent dans les fêtes et les processions; on en entretient huit, douze et même seize dans chaque pagode; les nati ou natsch, appelées aussi soutradhari et kouttani, parcourait librement le pays, sont appelées pour rehausser l'éclat des fêtes chez les particuliers ou pour amuser les étrangers dans les hôtelleries. La danse des bayadères est accompagnée par des tala, espèces de petits cylindres qui rendent un son argentin très aigu, et par un dolh, petit tambour dont la caisse est en terre cuite et que l'on frappe des deux côtés. 
-
Angkor : bayadères.
Danseuses sur une stèle, à Angkor. Photo : © Angel Latorre, 2008.
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.